Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Lisbonne
Accueil

Avertissement

NEWS

Chanterelle

Russules

Autres

Page Debutant

Botanique

Faune

Dossiers

Ma Region

Ailleurs

Billets humeur

Liens utiles
15-20 DÉCEMBRE 2017 — Bienvenue à Lisbonne! La capitale du Portugal est bien agréable en décembre, et c'est vraiment une jolie ville... Vous pourrez facilement la parcourir à pied, même si ses 7 collines présentent des rues en pente un peu partout! Des ascenseurs très originaux (les elevadores) permettent parfois d'économiser vos efforts pour parvenir sur les miradores, ces belvédères qui vous offriront en quelques minutes des panoramas à couper le souffle. Ici, vous pourrez prendre presque tous les moyens de transports connus, après être venus en avion: bateau, trams, funiculaire, train, bus, télécabine, tuk-tuk, ascenseurs... Alors suivez le guide! Bonne balade!


Vue château saint georges
Depuis les terrasses du château de Saint-Georges (Castelo São Jorge), vous découvrirez un superbe panorama sur la partie sud de la ville, avec ses vieux quartiers typiques, ses ruelles étroites et ses escaliers pentus. Sur la gauche de la photo, la magnifique place du Commerce; au fond, la statue du Cristo Rei qui surveille le pont du 25-Avril sur le Tage. Voir un panorama ici. Coordonnées GPS: 38.713701, -9.134129 -
D90
© Photo: Laurent Francini

Chateau_Saint_Georges
LE CHÂTEAU DE SAINT-GEORGES (CASTELO SÃO JORGE)
Le château de Saint-Georges (Castelo de São Jorge en portugais) se situe dans la freguesia (paroisse) de Castelo de Lisbonne au Portugal. Connu à ses débuts simplement sous l'appellation de château des Maures (Castelo dos Mouros), il est situé en position dominante sur la colline la plus haute du centre historique, donnant aux visiteurs une des plus belles vues sur la ville et l'estuaire. Vous trouverez sur Wikipedia l'historique fort intéressant de ce château. Photo prise depuis la place Martim Moniz, au centre-ville. Coordonnées GPS: 38.715723, -9.136851 - D90
© Photo: Laurent Francini

Place du Commerce
LA PLACE DU COMMERCE (PRAÇA DO COMÉRCIO)
La Praça do Comércio (place du Commerce en français) est une célèbre place du quartier de Baixa à Lisbonne. La place a été nommé Praça do Comércio pour indiquer sa nouvelle fonction dans l'économie de Lisbonne. Les bâtiments symétriques de la place ont été remplis avec les bureaux du gouvernement qui réglait les coutumes et les activités portuaires. La pièce principale de l'ensemble est la statue équestre du roi Joseph Ier, inaugurée en 1775 au centre de la place. Cette statue de bronze, la première statue monumentale dédiée à un Roi à Lisbonne, a été conçue par Joaquim Machado de Castro, un sculpteur portugais de l'époque. Plus d'infos ici. Coordonnées GPS: 38.707027, -9.136675 - D90
© Photo: Laurent Francini

Pont du 25 Avril
PONT DU 25-AVRIL (PONTE DE 25 DE ABRIL)
Le pont du 25-Avril est le premier pont suspendu au-dessus du Tage, à Lisbonne, au Portugal. En 1960, encore sous la dictature de Salazar, la décision est prise de faire un pont sur le Tage. Cette tâche est confiée aux Américains de l’American Bridge avec l’aide de onze sociétés locales. L'acier provient de la United States Steel Export Company. Les travaux débutent deux ans plus tard et en moins de quatre ans le pont est prêt avec six mois d'avance, le 6 août 1966, jour de son inauguration. Le pont est nommé pont Salazar, d'après le dictateur du Portugal à l'époque. Mais tout de suite après la Révolution des Œillets, il est renommé Pont du 25-Avril, jour de la révolution. Le concessionnaire actuel du pont est Lusoponte. Surplombant le pont du 25-Avril, la statue gigantesque du Cristo Rei, située dans la municipalité d'Almada, fait face à la ville de Lisbonne. Le pont du 25-Avril est un pont routier et ferroviaire, le chemin de fer passant au 1er niveau, sous la voie autoroutière. Voir en grand ici. Plus d'infos ici. Coordonnées GPS: 38.678807, -9.172386 - D90
© Photo: Laurent Francini

Pont 25 Avril soleil
COUCHER DE SOLEIL SUR LE PONT DU 25-AVRIL
Photo prise depuis la place du Commerce (Praça do Comércio). Coordonnées GPS: 38.706659, -9.136997 - D90
© Photo: Laurent Francini

Cristo Rei
STATUE DU SANCTUAIRE CRISTO REI
Le Sanctuaire du Christ Roi (Santuário Nacional de Cristo Rei en portugais) est un sanctuaire et monument religieux représentant le Sacré-Cœur de Jésus. Il est situé dans la municipalité d'Almada au Portugal. Surplombant le pont du 25- Avril, il fait face à la ville de Lisbonne par rapport à l'embouchure du Tage. Inauguré en 1959, il s'élève sur le sommet d'une falaise dominant de 133 mètres les eaux du Tage, le monument mesure lui-même 110 mètres, ce qui en fait une des plus hautes constructions du pays. Il est constitué de deux parties: la première est un portique de 82 mètres de hauteur, construit par l'architecte António Lino. La deuxième est la statue du Christ de 28 mètres de haut, les bras ouverts, tourné vers la capitale portugaise, œuvre du sculpteur Francisco Franco de Sousa. Son poids est de 40 000 tonnes, la taille de la tête est de 4,05 m et les bras mesurent 10 m de longueur. L'envergure entre les deux mains est de 28 mètres. Le Cristo Rei possède à sa base une chapelle dédiée à Notre-Dame-de-la-Paix. Le monument du Christ Roi est la plus grande attraction touristique de la commune d'Almada, après les plages de la Costa de Caparica. De plus, ce monument offre un point de vue imprenable sur la région voisine, notamment des quartiers lisboètes situés près des quais comme la célèbre Alfama ou la Baixa. Plus d'infos ici. Coordonnées GPS: 38.679164, -9.171914 - D90
© Photo: Laurent Francini

Tour Belem
TOUR DE BELÉM
La tour de Belém a été construite sur les bords du Tage dans la freguesia de Santa Maria de Belém entre 1514 et 1519 par le roi Manuel Ier de Portugal pour garder l'entrée du port de Lisbonne. Elle a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1983, conjointement avec le monastère des Hiéronymites. La tour de Belém évoque l'Afrique en plein Lisbonne. Sous ses terrasses, ses balcons et ses échauguettes mauresques, cette citadelle, édifiée au XVIe siècle par Francisco de Arruda pour abriter les capitaines du port, a vu passer les caravelles en partance pour les côtes de Guinée. Plus d'infos ici. Coordonnées GPS: 38.691894, -9.216524 - D90
© Photo: Laurent Francini

Monument Decouvertes

Monument Decouvertes 2
MONUMENT AUX DÉCOUVERTES (PADRÃO DOS DESCOBRIMENTOS)
Le Monument aux Découvertes est un monument érigé à la mémoire des navigateurs portugais des XVe et XVIe siècles et du prince Henri le Navigateur. Il a été construit en 1960 par l'architecte Cottinelli Telmo dans le quartier de Belém. Il fut édifié pour célébrer le 500e anniversaire de la mort d'Henri le Navigateur. Son nom fait allusion aux padrões qu'utilisaient les navigateurs portugais des Grandes découvertes (un padrão est un «pilier de pierre surmonté d'une croix ou du blason portugais et comportant une inscription» utilisé par les navigateurs portugais lors des Grandes découvertes pour marquer les emplacements qu'ils découvraient). Le monument a la forme d'une caravelle. Henri le Navigateur se tient à la proue, une caravelle entre les mains. Deux files descendantes, de chaque côté du monument, rassemblent les statues réalisées par le sculpteur Leopoldo de Almeida des figures portugaises liées aux Grandes découvertes. Au nord du monument se trouve une rose des vents de 50 mètres de diamètre dessinée au sol. Elle montre les itinéraires pris par les navigateurs portugais aux XVe siècle et XVIe siècles. À l'intérieur du monument un ascenseur permet d'atteindre le sixième étage et un escalier monte jusqu'au sommet. Les Lisboètes les moins friands de l'esthétique salazariste surnomment ironiquement ce monument «Poussez pas derrière!». Coordonnées GPS: 38.693275, -9.207105 - D90
© Photo: Laurent Francini

Hieronymites_1
MONASTÈRE DES HIÉRONYMITES
Le Monastère des Hiéronymites (en portugais: Mosteiro dos Jerónimos) est un monastère portugais de l'Ordre de Saint-Jérôme, de style manuélin, témoignage monumental de la richesse des découvertes portugaises à travers le monde. Le monastère est situé à l'ouest de Lisbonne au Portugal, dans le quartier de Belém, à l'embouchure du fleuve Tage. Coordonnées GPS: 38.696499, -9.208603 - D90
© Photo: Laurent Francini

Hieronymites_2
C'est sur l'emplacement d'un ermitage dédié à la vierge de Bethléem (Belém), fondé par Henri le Navigateur, que le roi Manuel Ier entreprend en 1502 (selon l'histoire officielle en remerciement pour le retour de Vasco de Gama de son premier voyage en Inde en août 1499), de bâtir un magnifique monastère destiné aux religieux de l'ordre des hiéronymites. En réalité, la fondation du grand monastère est planifiée avant le départ de Vasco de Gama, puisque la bulle papale autorisant sa construction date du 23 juin 1496. Plus d'infos ici. Coordonnées GPS: 38.696819, -9.206886 - D90
© Photo: Laurent Francini

Martim Moniz
PLACE MARTIM MONIZ
Martim Moniz (mort en 1147) était un chevalier portugais de naissance noble, arrière-arrière-petit-fils de Ferdinand Ier de Castille, qui s'était rendu célèbre pour son comportement héroïque dans le siège de Lisbonne en 1147, événement historique majeur marquant l'aboutissement de la période de Reconquista du Portugal sur les Maures. Cette grande place, située non loin de la place de Figueira et de la place du Rossio, comporte de nombreux bars, snacks, buvettes et elle est très souvent le cadre d'animations diverses et variées. Le matin, de bonne heure, on y voit souvent quelques lève-tôt y faire des mouvements de gymnastique pour se mettre en train! Photo prise depuis la chambre 431 de l'hôtel Mundial, juste en face. Coordonnées GPS: 38.715034, -9.136912 - D90
© Photo: Laurent Francini

Mosaiques
LES MOSAÏQUES DES CHAUSSÉES ET TROTTOIRS
Vous marchez sur des œuvres d’art… La calçada portuguesa (chaussée portugaise) désigne les trottoirs revêtus de petits pavés blancs et noirs, représentant souvent de magnifiques mosaïques. Le pavage des rues de Lisbonne fut instauré après le tremblement de terre de 1755 par le marquis de Pombal qui obtint carte blanche du roi pour la reconstruction de la ville. Il fallait faire vite et à moindre coût. Les trottoirs et les places furent recouverts avec les éclats des décombres. Le pavage consista à assembler, sans enduit, de petites pierres de récupération en calcaire et en basalte, en formant des dessins noir et blanc. La Baixa fut l’un des premiers quartiers de Lisbonne à avoir été pavés. Raisons esthétiques? Pas seulement. La couleur noire est censée rappeler l’habit religieux de Saint Vincent, saint patron de Lisbonne. Le blanc est quant à lui censé évoquer la couleur de la tenue des croisés qui ont aidé à libérer la ville de l’emprise des Maures. Légende ou vérité? Quelle que soit la réponse, la mode s’imposa au XIXe siècle, notamment après la réussite esthétique de la place du Rossio. Le procédé fut ensuite adopté dans tout le pays. Des motifs souvent inspirés de l’histoire des découvertes (caravelles, rose des vents, blasons, motifs marins) ornent la chaussée portugaise et sont de véritables œuvres d’art. On n'arrive pas vraiment à imaginer les heures de travail qui ont été nécessaires pour réaliser ces milliers de mètres carrés de mosaïques... Ces jolis petits pavés présentent cependant l’inconvénient d’être glissants sous la pluie et éblouissants en plein soleil... - D90
© Photo: Laurent Francini

Elevador Santa Justa
ELEVADOR SANTA JUSTA (ASCENSEUR SANTA JUSTA)
L'ascenseur de Santa Justa (en portugais: Elevador de Santa Justa), également connu sous le nom de Elevador do Carmo, est un ascenseur bâti dans le centre historique de la ville de Lisbonne. Il permet de relier la Baixa pombalina au Bairro Alto. L'ascenseur de Santa Justa a été conçu par Raoul Mesnier du Ponsard, un ingénieur portugais né à São Nicolau (Porto) de parents français. La structure métallo-rivetée élancée de l'ascenseur a été dessinée par l'architecte Jacinto Augusto Mariares. La construction a débuté en 1900 pour s'achever en 1902. Durant les premières années de son fonctionnement, l'ascenseur était actionné par une machine à vapeur. Il a été électrifié en 1907. Plus d'infos ici. Photo prise au zoom depuis la terrasse du château Saint-Georges. Coordonnées GPS: 38.713673, -9.134125 - D90
© Photo: Laurent Francini

Elevador Santa Justa 2
Le prix pour monter en ascenseur depuis le bas du monument est de 4,50 € (prix de fin 2017). Il y a cependant une astuce, vous pouvez avoir accès gratuitement à la plateforme anté-sommitale en passant par la terrasse du restaurant «Bellalisa», juste à côté du Couvent des Carmes. Je suppose que le restaurant ne peut pas interdire ce passage, car il donne accès à un monument public! Et puis ça lui fait de la pub... Néanmoins, il vous faudra débourser quand même 1,50 € pour atteindre le sommet! Photo prise depuis une petite terrasse surplombante. Coordonnées GPS: 38.712129, -9.139713 - D90
© Photo: Laurent Francini

Eglise des Carmes
COUVENT DES CARMES
Le Couvent des Carmes (Convento do Carmo en portugais) est situé sur le Largo do Carmo à Lisbonne, au Portugal. Il domine le Rossio. L'ancienne principale église gothique de la capitale s'écroula lors du violent tremblement de terre de 1755, et ne fut jamais reconstruite. Ces ruines visibles de loin restent comme un des principaux témoins de la catastrophe de 1755. De nos jours, elles abritent le musée archéologique du Carmo. Plus d'infos ici. Photo prise depuis le parvis latéral. Coordonnées GPS: 38.711919, -9.140087 - D90
© Photo: Laurent Francini

Lisbonne gare trains
LA GARE DU ROSSIO
La gare du Rossio (en portugais: Estação de Caminhos de Ferro do Rossio) est une gare ferroviaire du centre-ville de Lisbonne. La gare du Rossio est localisée au nord-ouest de la place Don Pedro IV, qui s'appelait jadis place du Rossio, dans le centre de Lisbonne. Elle était autrefois connue sous le nom de Estação central (Gare centrale). Gare de la Société royale des chemins de fer portugais, pour desservir la région de Sintra, elle est conçue par l’architecte José Luis Monteiro, la construction débute en 1888, l'inauguration ayant lieu le 23 novembre 1890. Les trains y accèdent grâce à un tunnel long de 2600 m de longueur, qui est considéré comme un des plus importants travaux d’ingénierie au Portugal au XIXe siècle. La gare du Rossio est demeurée le principal terminal de passagers de Lisbonne jusqu’au milieu du XXe siècle. Fermée en 2004 pour des travaux de rénovation dans le tunnel, elle est rouverte en 2008. Coordonnées GPS: 38.714620, -9.140275 - D90
© Photo: Laurent Francini

Lisbonne Rossio
LA PLACE DU ROSSIO
Le Rossio est le nom historique de la place Don Pedro IV (en portugais: Praça de D. Pedro IV) située dans la partie basse (Baixa) de la vieille ville de Lisbonne au Portugal. Son importance remonte au Moyen Âge et elle a été le théâtre de nombreuses célébrations, ainsi que de révoltes populaires et exécutions publiques. Située dans un quartier commerçant, elle est aujourd'hui un lieu très fréquenté par les Lisboètes et les touristes. Elle a été rebaptisée pour rendre hommage à Pierre IV, roi de Portugal et premier empereur du Brésil (sous le nom de Pierre Ier) dont la statue en bronze surmonte une colonne dressée au centre de la place. Au centre de la photo, le grand bâtiment du théâtre Maria-II. Photo prise depuis la plateforme de l'ascenseur Santa Justa. Coordonnées GPS: 38.712083, -9.139486 - D90
© Photo: Laurent Francini

Lisbonne parc Eduardo VII
PARC EDUARDO VII
Le parc Eduardo VII (en portugais: Parque Eduardo VII) est un parc public à Lisbonne, au Portugal. Il est situé au centre de la ville, au nord de l'Avenida da Liberdade et de la place du Marquis de Pombal, et s'étend sur 26 hectares. Son nom rend hommage à Édouard VII du Royaume-Uni, qui a visité le Portugal en 1902 dans le but de renforcer les relations entre les deux pays. Coordonnées GPS: 38.730226, -9.154555 - Voir un panorama ici - D90
© Photo: Laurent Francini

Nations et pont Vasco de Gama
LE PONT VASCO-DE-GAMA VU DU PARC DES NATIONS
Le Parc des Nations (Parque das Nações) s’étend au nord-est de l’estuaire du Tage et contraste avec le côté historique et traditionnel de Lisbonne en lui offrant un côté moderne. Ce quartier était autrefois un terrain vague industriel et a été complètement remis à jour pour Expo ’98. Il est depuis devenu un des éléments centraux du Portugal. Photo prise depuis la télécabine qui mène à la tour Vasco-de-Gama. Coordonnées GPS: 38.771727, -9.091630 - D90
© Photo: Laurent Francini

Lisbonne tour Vasco de Gama
TOUR VASCO-DE-GAMA ET HÔTEL MYRIAD
La tour Vasco-de-Gama (en portugais: Torre Vasco da Gama) est une tour de 145 mètres de haut, située le long du Tage. Elle est constituée d’une nacelle panoramique soutenue par une structure à treillis. Son nom fait référence à l’explorateur Vasco de Gama qui fut le premier européen à trouver la voie maritime vers les Indes en 1498. La tour fut dessinée et construite par Leonor Janeiro, Nick Jacobs et l’agence SOM (Skidmore, Owings and Merrill). La structure métallique, représentant la voile d’une caravelle, fut assemblée par la société d’ingénierie Martifer. La tour a été construite en 1998 pour l’Exposition internationale de 1998. Une plate-forme d’observation est située à 120 mètres de haut, sous laquelle se trouve une salle de restaurant panoramique. Au pied de la tour se trouvait un bâtiment de trois étages hébergeant le pavillon de l’Union européenne pendant l’exposition. Parque Expo a reçu la permission d’agrandir la tour côté fleuve, suivant les plans de l’architecte Nuno Leónidas, pour créer un hôtel de 178 chambres sur 20 étages. La structure à la base fut démolie entre juillet et septembre 2007, puis le chantier de l’hôtel débuta en octobre 2007. L'hôtel, aujourd'hui ouvert, s'appelle Myriad by Sana Hotels. Coordonnées GPS: 38.776026, -9.091265 - D90
© Photo: Laurent Francini

Lisbonne pont Vasco de Gama
PONT VASCO-DE-GAMA
Le pont Vasco-de-Gama est un viaduc continu qui franchit l'estuaire du Tage en sa partie large, au nord de Lisbonne sur une distance de 12,3 km. Sa longueur hors-tout de plus de 17 km en fait le plus grand d'Europe et le 27e plus grand au monde. La construction (qui se justifie par le fait qu'il fallait dégorger le pont du 25-Avril, plus bas) a commencé en 1995 et le pont a été ouvert au public le 29 mars 1998, juste avant l'exposition universelle Expo '98 qui célébrait le 500e anniversaire de la découverte de la route maritime vers l'Inde par Vasco de Gama. Ce pont était une nécessité mais plusieurs foyers d'habitations ont dû être relogés. Conçu pour résister à un tremblement de terre 4,5 fois plus puissant que celui de 1755 et à des vents atteignant 250 km/h, il est bâti sur des pieux de 2,2 m et 1,7 m de diamètre et ses fondations s'enfoncent à 95 m en dessous du niveau de la mer. Du fait de la longueur du pont, la courbure de la Terre a dû être prise en compte dans le calcul de l'emplacement des piles: sans cela, une erreur d'un mètre serait apparue au bout du pont. Son coût de construction est estimé à environ 900 millions d'euros. Coordonnées GPS: 38.777364, -9.091147 - D90
© Photo: Laurent Francini

Vu avion
PONT VASCO-DE-GAMA VU D'AVION
On se rend un petit mieux compte de la longueur du pont sur cette vue. Plusieurs éléments doivent être pris en compte pour mettre en relief la complexité de réalisation de ce pont. Tout d’abord, il est constitué de 5 parties distinctes les unes des autres: le viaduc Nord, le viaduc de l’exposition, le pont à haubans, le viaduc central et le viaduc Sud, sans compter les échangeurs. En raison du délai, un phasage singulier a été mis en place. La coordination par satellite a permis la cohérence de l’ensemble. Sans cette nouvelle technologie, la courbure de la terre et la longueur du pont auraient faussé le projet d’un mètre. Le risque sismique a également été pris en compte lors de la phase de conception. Le Portugal est une zone d’activité sismique importante comme l’a prouvé le tremblement de terre de 1755, qui reste le plus important connu à ce jour. En conséquence, le pont Vasco-de-Gama peut résister à un tremblement de terre d’amplitude 4,5 fois supérieure à celui imposé par les normes de résistance des bâtiments de Lisbonne. Chaque partie du pont reflète ce défi. Le viaduc Nord est équipé d’un système d’amortisseurs à son extrémité nord pour absorber les déplacements longitudinaux en cas de séisme. Le tablier du pont à haubans n’est pas fixé à ses pylônes, mais peut se déplacer transversalement et longitudinalement. Ses piles très souples ont été conçues afin de pouvoir obtenir de longues périodes de vibration. Enfin, des coupleurs hydrauliques sur les piles du viaduc central permettent à ce dernier de bouger en service, mais le bloquent en cas de séisme.
© Photo: Laurent Francini

Tram 28
LE FAMEUX TRAM 28
Le tramway 28 de Lisbonne relie Martim Moniz à Campo Ourique et passe à travers les quartiers touristiques populaires de Graca, de l’Alfama, de la Baixa et d’Estrela. Pour les visiteurs, ce trajet en tram est un moyen authentique de visiter Lisbonne, puisqu’il est vraiment pittoresque et crisse à travers les petites rues de la ville. Ces jolis trams appelés Remodelado remontent aux années 1930 et seraient, en temps normal, dans les musées d’un grand nombre de villes. Toutefois, ils font partie intégrante du réseau de transports en commun de Lisbonne. Ces tramways historiques sont toujours utilisés, car l’itinéraire emprunté par le tramway 28 n’est absolument pas approprié aux trams modernes: la route contient des virages bien trop serrés et des changements de pente trop abrupts. Coordonnées GPS: 38.714612, -9.136340 - D90
© Photo: Laurent Francini

Tram 12
LE TRAM 12
Circulant avec le même matériel que celui de la fameuse ligne 28, la ligne 12E est moins connue, moins fréquentée mais elle traverse les vieux quartiers de Lisbonne et passe à proximité des plus beaux points de vue. Composée de 10 arrêts, elle fait une boucle qui part de la Place du Figuier pour un parcours de moins de 4 kilomètres. Il faut compter une vingtaine de minutes pour boucler la ligne sans descendre. Mais ce serait dommage de passer à côté de tout ce qui entoure la ligne. C'est parti pour une balade qui peut prendre une demi journée à admirer les points de vue de Santa Luzia, flâner dans l'Alfama, visiter la Cathédrale ou bien faire les boutiques dans le quartier de Baixa...
© Photo: Laurent Francini

Confeitaria Nacional
CONFEITARIA NACIONAL
Confeitaria Nacional est une pâtisserie et un salon de thé situé Praça da Figueira, à Lisbonne. Elle fut fondée en 1829. La décoration classique du XIXe siècle n'a pas changé et de délicieux gâteaux, notamment les Pastels de Nata, se reflètent toujours dans le plafond recouvert de miroirs. Le salon de thé du premier étage, fermé pendant plusieurs années, accueille de nouveau une clientèle toujours aussi fidèle. Coordonnées GPS: 38.713676, -9.137230 - D90
© Photo: Laurent Francini

Lisbonne Patisseries
PÂTISSERIES TRADITIONNELLES
Il n'y a pas que le bon vin au Portugal! Ces pâtisseries méritent le détour, et ne manquez pas d'aller les déguster avant de repartir!
© Photo: Laurent Francini