Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Ma région
Accueil

Avertissement

NEWS

Chanterelle

Russules

Autres

Page Debutant

Botanique

Faune

Dossiers

Ma Region

Ailleurs

Billets humeur

Liens utiles
13-20 MAI 2017 — Bienvenue à Minorque! J'ai la chance de pouvoir voyager régulièrement, et plutôt que de disséminer les images dans les autres pages «AILLEURS...», j'ai décidé de créer désormais des Albums afin qu'il y ait une suite logique de photos. Je ne vous propose pas une description exhaustive de l'île, que vous saurez facilement trouver sur internet, mais plutôt une suite de cartes postales légendées qui ont pour but de vous donner envie d'y aller... Bonne balade!


Cala n Bosch
CALA'N BOSCH
Cette petite ville est située au sud-ouest de Minorque, à une dizaine de kilomètres de la deuxième grande ville de l’île, Ciutadella. Les hôtels et les restaurants sont nombreux, mais la nature y est encore relativement présente. La lagune d'origine a été transformée en marina. Cette photo a été prise depuis une des chambres du superbe hôtel Casas del Lago****, face au port, dans lequel j'ai séjourné. Coordonnées GPS: 39.927146, 3.834482 - D90
© Photo: Laurent Francini

Phare Artrutx
PHARE D’ARTRUTX
Le Phare du Cap d'Artrutx est un phare situé sur le Cap d'Artrutx, à 10 km au sud de Ciutadella de Menorca, à l'extrémité sud-ouest de l'île de Minorque, dans l'archipel des Îles Baléares (Espagne). Il est géré par l'autorité portuaire des îles Baléares (Autoridad Portuaria de Baleares) au port d'Alcúdia. Construit en 1858 sur un projet de Pou Emili, ce phare a été mis en service le 10 juillet 1859 avec un objectif catadioptrique de 4e ordre fonctionnant à l'huile d'olive puis à l'essence. En 1969 la hauteur de la tour a été augmentée de 17 mètres pour accomplir les exigences du Plan 1967 pour l'amélioration de l'éclairage des phares. Pour supporter cette augmentation de hauteur, des contreforts caractéristiques – uniques parmi les phares des Baléares – ont été construits. Une lampe automatique a été installée à la fin des années 1980. Le 26 septembre 2005, le phare a été inclus dans la liste des bâtiments historiques espagnols des îles Baléares. Coordonnées GPS: 39.923987, 3.825006 - D90
© Photo: Laurent Francini

Cap Artrutx maison
RÉSIDENCE AU CAP D’ARTRUTX
Le Cap d'Artrutx est un endroit résidentiel, et l'on peut y observer de très nombreuses propriétés, en grande partie fermées en attendant les mois d'été... Elles sont régulièrement entretenues, et les jardiniers et maçons y œuvrent en l'absence des propriétaires. Le blanc est une couleur dominante à Minorque, et il est extrêmement répandu de voir des maisons presque toutes blanches, des murs aux tuiles en passant par les cheminées. Coordonnées GPS: 39.924069, 3.822756 - D90
© Photo: Laurent Francini

Fort Sant Nicolau
CIUTADELLA – CHÂTEAU DE SANT NICOLAU
Cette tour de défense fut construite à la fin du XVIIe siècle pour surveiller et défendre l'entrée du port de Ciutadella d'éventuelles attaques, pendant cette période de convulsions historiques. Des documents attestent l'existence au même endroit, au XIVe siècle, d'une petite église dédiée à Saint Nicolau, le patron des marins. Elle fait partie d'un ensemble de tours militaires réparties sur toute la côte minorquine. De toutes ces tours, la plupart édifiées par les Britanniques au XVIIIe siècle, Sant Nicolau est la plus élégante: de forme octogonale avec des soubassements taillés dans la pierre, elle est entourée par un fossé de huit mètres de large sur deux de profondeur et un pont permet d'y accéder. Elle a été restaurée en 1990. Coordonnées GPS: 39.995974, 3.825939 - D90
© Photo: Laurent Francini

Ciutadella port entree
CIUTADELLA – L’ENTRÉE DU PORT
Le port de Ciutadella n'est pas aussi grand que celui de Mahon (la capitale), la rade fait 1,2 kilomètre de longueur, mais il a joué, au long de l'Histoire, un rôle tout aussi déterminant dans le développement de la ville. De fait, c'est un des ports historiques des Baléares. A l'époque médiévale, lorsque Ciutadella était la capitale de l'île, il était le centre d'une intense activité commerciale. Les structures portuaires, par contre, ne prirent une certaine envergure qu'au XIXe siècle. L'apparence actuelle du port est le résultat de travaux d'agrandissement exécutés entre 1929 et 1962. Depuis 2011, il dispose également d'une digue extérieure pour l'amarrage des bateaux de passagers, de marchandises et de croisière. Coordonnées GPS: 39.998577, 3.829061 - D90
© Photo: Laurent Francini

Ciutadella port
CIUTADELLA – LE PORT
A droite en haut, le cœur historique de Ciutadella avec ses places, ses bâtiments, ses petites ruelles et ses célèbres arcades est à deux pas du port. Coordonnées GPS: 39.999366, 3.830944 - D90
© Photo: Laurent Francini

Ciutadella place des Born
CIUTADELLA – PLAÇA DES BORN
Cette place est le centre névralgique de Ciutadella par excellence. On suppose que c'était l'emplacement des jardins du Reial Alcàsser de la Medina Manurqa. Après la conquête de l'île par la Couronne catalano-aragonaise, ce lieu fut converti en place d'armes. L'obélisque fut érigé en 1857 en mémoire de la résistance de toute la ville face à l'attaque perpétrée par la flotte franco-turque le 9 juillet 1558, populairement connu comme «s'any de sa desgràcia» (l'année du malheur). Il fait 22 mètres de haut. Sur la gauche de la photo, le bâtiment de l'ancien Hôtel de Ville (Cases Consistorials), actuellement la mairie de Ciutadella. Coordonnées GPS: 40.000823, 3.836405 - D90
© Photo: Laurent Francini

Ciutadella mairie
CIUTADELLA – LA MAIRIE (CASES CONSISTORIALS)
Le bâtiment de l'ancien Hôtel de Ville, œuvre de l'architecte Enric Sagnier i Villavecchia, fut construit de 1884 à 1925, au même endroit qu'avaient occupé aux siècles précédents le Reial Alcàsser et le palais du Gouverneur. Un des éléments les plus surprenants est la façade, qui cherche à recréer l'ancienne fortification musulmane. A l'intérieur on remarquera l'escalier principal et le Salon Gothique qui expose la galerie des Illustres de Ciutadella. Coordonnées GPS: 40.000786, 3.835863 - D90
© Photo: Laurent Francini

Ciutadella placa Catedral
CIUTADELLA – PLAÇA DE LA CATEDRAL
Le roi Alfons III fit construire cette église suite à la conquête de l'île en 1287. Elle fut érigée sur la plus grande mosquée de la Médina; le seul vestige musulman qui soit parvenu jusqu'à nos jours est la partie inférieure du clocher, la base de l'ancien minaret. Coordonnées GPS: 40.001699, 3.837858 - D90
© Photo: Laurent Francini

Ciutadella cathedrale
CIUTADELLA – LA CATHÉDRALE
L'église est de style gothique catalan, elle a une seule nef, couverte d'une voûte en croisée d'ogives, et une vingtaine de chapelles latérales, parmi lesquelles on remarque la Capella de ses Animes, de style baroque de la fin du XVIIe siècle, la chapelle de la Purissima et celle du Santissim, toutes deux néoclassiques du XIXe siècle. Elle a été restaurée à plusieurs reprises, la première fois suite à l'attaque turque de 1558, mais la plupart des interventions furent réalisées au XIXe siècle. Une d'elles consista en la réalisation d'un nouveau portail de style néoclassique pour la façade principale, qui est venu couvrir le portail gothique original. Elle fut déclarée cathédrale en 1795. Coordonnées GPS: 40.001376, 3.837343 - D90
© Photo: Laurent Francini

Ciutadella Santa Clara
CIUTADELLA – MONASTÈRE DE SANTA CLARA
En 1287, après la conquête de Minorque, le roi Alfons III d'Aragon donne un terrain pour y bâtir le monastère. Sont venues s'y établir deux communautés de sœurs du monastère de Santa Clara de Palma de Majorque. Depuis, la présence des Clarisses est toujours restée au même endroit, même au cours de l'histoire mouvementée de Minorque: guerres, dominations française et britannique, périodes de famine... Coordonnées GPS: 40.003621, 3.838422 - D90
© Photo: Laurent Francini

Mahon port
MAHON (MAÓ) – LE PORT
Capitale et première grande ville de l'île, juste avant Ciutadella, Mahon, avec près de 5 kilomètres de long, est le plus grand port naturel d'Europe, et le second plus grand du monde, juste après celui de Pearl Harbour, sur l'île d'Oahu (Hawaï). Sa position au centre de la Méditerranée occidentale en a fait, au cours de l'Histoire, une enclave stratégique tant du point de vue militaire et géopolitique qu'économique. Mahon est donc un port très habité: la rive sud, où se situent la ville de Mahon et le village d'En Castell, se caractérise pour être plutôt commerçante et touristique, tandis que la première partie de la rive nord est industrielle et militaire et sa deuxième partie nettement résidentielle. Coordonnées GPS: 39.892838, 4.259094 - D90
© Photo: Laurent Francini

Mahon port
MAHON – LE PORT ET LES BATEAUX DE CROISIÈRE
Le port de Mahon (ici vu du Moll de Ponent) est très animé et les bateaux de croisière sont nombreux à accoster pour la journée sur la côte sud du port, là où se trouve la zone commerçante et touristique. En haut à gauche, l'église Sant Francesc. Coordonnées GPS: 39.889323, 4.268568 - D90
© Photo: Laurent Francini

Mahon bateau
MAHON – BATEAU DE CROISIÈRE
Le port est clairement divisé en deux rives distinctes, la rive sud avec ses activités touristiques, et la rive nord, dont une partie est réservée aux activités industrielles et militaires (à droite sur la photo) et l'autre partie, plus à l'est, réservée aux zones résidentielles. Coordonnées GPS: 39.889677, 4.269625 - D90
© Photo: Laurent Francini

Mahon Gin Xoriguer
MAHON – FABRIQUE DU GIN XORIGUER
Les Minorquins ont leur propre gin: Gin Xoriguer. Installée dans le port de Mahon, cette entreprise familiale élabore une eau-de-vie très particulière, bien différente de celles qui sont commercialisées de nos jours, non seulement pour sa présentation, en carafe, mais aussi pour son goût, très intense et aromatique. Le secret réside dans les herbes utilisées pour aromatiser le mélange de baies de genévrier et d'alcools de vin, ainsi que dans la distillation, réalisée dans des alambics de cuivre anciens. Le respect de la tradition et tel qu'aujourd'hui encore, le combustible utilisé est le bois. Photo prise le 15 mai 2017. Coordonnées GPS: 39.891368, 4.262034 - D90
© Photo: Laurent Francini

Mahon Mirador des Carmes
MAHON – L’ÉGLISE DE SANTA MARIA ET LA CASA MIR VUES DU MIRADOR DES CARMES
L'église Santa Maria date du XIIIe siècle mais fut reconstruite par les Anglais au XVIIIe siècle. Son orgue monumental, de 3210 tuyaux, construit en 1810 par un facteur allemand, en est le joyau. Il est considéré comme l’un des meilleurs d’Europe. Pierres tombales du comte de Lannion et du marquis de Fremeur, les deux gouverneurs français de Minorque. La Casa Mir (au centre de la photo) est l'œuvre de l’architecte Francesc Femenias. Celui-ci a conçu les plans de plusieurs maisons et édifices commerciaux de Mahon en plus de superviser d'autres importants travaux pour la municipalité. La façade du bâtiment est ornée de magnifiques balustrades, d’une verrière à trois arcs colorée, de fines colonnes en bois, et de quatre pilastres cannelés, le tout surplombé d’une terrasse. Photo prise le 15 mai 2017 depuis le mirador des Carmes. Coordonnées GPS: 39.889210, 4.266136 - D90
© Photo: Laurent Francini

Mahon Porte Sant Roc
MAHON – PORTE SANT ROC
C'est la seule des cinq portes des murailles médiévales qui ait résisté au temps. Construite au XIVe siècle, elle ouvrait sur la route de Ciutadella. Elle est flanquée de deux tours d'inégales dimensions équipées de mâchicoulis. En 1975, elle a été l'objet d'une profonde restauration afin de lui rendre son aspect originel, qui avait été défiguré par des siècles de modifications. Photo prise le 15 mai 2017. Coordonnées GPS: 39.889448, 4.262670 - D90
© Photo: Laurent Francini

Navetes des Tudons
NAVETA DES TUDONS - MONUMENT FUNÉRAIRE TALAYOTIQUE
La Naveta d'Es Tudons (du catalan minorquin naveta ou naueta, pluriel navetes ou nauetes, diminutif de nau, «nef», et de Es Tudons, nom de lieu, litt. «les ramiers») est le monument funéraire le plus remarquable de l'ïle baléarique de Minorque en Espagne. Il se situe dans la partie occidentale de l'ïle, sur la route Ciutadella-Mahon, à environ 5 km de Ciutadella et à 200 m au sud de la route, dans un terrain légèrement surélevé. La Naveta d'Es Tudons est un ossuaire qui a été en usage entre 1000 et 800 av. J.-C. La chambre haute haute servait vraisemblablement au dessèchement des cadavres tandis que la chambre basse servait à entreposer les ossements des morts après la disparition des chairs. Photo prise le 16 mai 2017. Coordonnées GPS: 40.003025, 3.891553 - D90
© Photo: Laurent Francini

Sant Lluis eglise
SANT LLUIS - L’ÉGLISE SAINT-LOUIS
Située dans le petit village de Sant Lluís, cette église a été bâtie lors de l'occupation française (1756-1763). L'édifice reste en apparence très simple mais sa façade est impressionante et contraste avec la taille des habitations environnantes. Le clocher a plus de 30 m de hauteur. Photo prise le 15 mai 2017. Coordonnées GPS: 39.849040, 4.258126 - D90
© Photo: Laurent Francini

SANT LLUIS MOULIN
SANT LLUIS – MOLI DE DALT (ANCIEN MOULIN À FARINE)
Sant Lluís possède trois des près de trente moulins à farine à vent qui ont été recensés à Minorque. Beaucoup d'entre eux sont à l'état de ruines, ce qui a suscité le lancement de plusieurs initiatives pour récupérer ce précieux patrimoine ethnologique. Celui-ci, situé à l'entrée du village, a été construit en 1762, au moment de la fondation du village par les Français. Les années passant, il est devenu l'emblème du village de Sant Lluís. Photo prise le 15 mai 2017. Coordonnées GPS: 39.851705, 4.257643 - D90
© Photo: Laurent Francini

San Climent eglise
SANT CLIMENT
L'édification de cette église de style néogothique s'est prolongée pendant plus de 50 ans, de 1819 à 1877, le même temps que prit la construction du village, où elle reçut la position d'élément central. Elle a, de plus, été construite exactement où se dressait, au début du XIVe siècle, la chapelle de Mussuptà. Photo prise le 19 mai 2017. Coordonnées GPS: 39.871702, 4.208192 - D90
© Photo: Laurent Francini

Talati de Dalt
TAULA DE TALATI DE DALT - RUINES TALAYOTIQUES
C'est un village de l'époque talayotique, à la fin de l'âge du bronze. Juste à l'entrée des ruines de Talatí de Dalt se trouve un talayot. La structure du site est divisée en une zone publique, où se trouve un sanctuaire avec la taula centrale, et une zone privée, avec des maisons et des salles hypostyles (entrepôts). La taula a pour particularité de se trouver en équilibre, appuyée contre une colonne certainement tombée accidentellement, mais toutes deux restent aujourd'hui encore en équilibre. Photo prise le 15 mai 2017. Coordonnées GPS: 39.893052, 4.214753 - D90
© Photo: Laurent Francini

Fornells port
FORNELLS
On appelle Fornells le village et la baie de la côte nord de Minorque. Fornells est un village très agréable, la beauté de son port attire de nombreux touristes. Entrez dans sa magnifique Tour de Fornells, une des plus grandes tours de l'île, et son église de Sant Antoni. Dans son port vous trouverez un bon exemple de la gastronomie insulaire, la qualité est garantie. Ses homards en provenance directe du producteur font les délices de ceux qui aiment la vraie cuisine méditerranéenne: la Caldereta d'Homard est le plat le plus connu. Photo prise le 16 juin 2017. Coordonnées GPS: 40.054919, 4.130199 - D90
© Photo: Laurent Francini

Fornells tour
FORNELLS - LA TOUR ANGLAISE
Cette fortification fut conçue et construite par les Britanniques entre 1801 et 1802. C'est une des plus grandes tours de l'île. Son aspect extérieur diffère beaucoup de celui de ses contemporaines. Cela est dû au renfort en forme de talus du rez-de-chaussée et au parapet cylindrique de la partie supérieure. Elle a été restaurée et ouverte au public en l'an 2000. Photo prise le 16 juin 2017. Coordonnées GPS: 40.061152, 4.130344 - D90
© Photo: Laurent Francini

El Toro monastere
SANCTUAIRE DE LA MARE DE DÉU DEL TORO
El Toro est le point le plus élevé de Minorque (357 m). Trois kilomètres d'une route sinueuse et assez pentue mènent à la cime. La première surprise qui attend les visiteurs est une imposante statue du Sacré Cœur de Jésus, dressée en 1949 sur un piédestal en hommage aux Minorquins morts à la guerre du Maroc de 1925. A côté se trouve le Sanctuaire de la Mare de Déu del Toro, construit par les pères augustins en 1670, sur les ruines d'un ancien couvent. Il est actuellement habité par une communauté de sœurs franciscaines. Depuis El Toro, on a une vue panoramique sur presque toute l'île, et particulièrement sur le port de Fornells et la péninsule de Cavalleria. Les jours de beau temps on peut même apercevoir les côtes de l'île de Majorque... Photo prise le 18 mai 2017. 39.984897, 4.112887 - D90
© Photo: Laurent Francini

El Toro christ
EL TORO - STATUE DU SACRÉ CŒUR DE JÉSUS
Cette statue a été dressée en 1949 sur un piédestal, en hommage aux Minorquins morts à la guerre du Maroc de 1925. Photo prise le 18 mai 2017. Coordonnées GPS: 39.984844, 4.112903 - D90
© Photo: Laurent Francini

Es Mercadal
ES MERCADAL
La position centrale d'Es Mercadal a toujours été sa grande force. A mi-chemin entre Mahon et Ciutadella, cette commune, la seconde de l'île en étendue, a le privilège d'être un lieu de halte pour les voyageurs et un point de rencontre pour y tenir des foires et des marchés. Ici aussi prévalent la couleur blanche et l'architecture traditionnelle des maisons, des commerces et des édifices publics. Es Mercadal est enraciné dans le monde rural, il y a le charme de la campagne. Photo prise le 18 mai 2017 depuis le sommet d'El Toro (357 m). Coordonnées GPS: 39.985029, 4.112892 - D90
© Photo: Laurent Francini

Binibequer Vell
BINIBEQUER VELL ou BINIBECA VELL (voir un panorama ici)
Construit en 1972 pour recréer un village traditionnel de pêcheurs, Binibeca Vell (Binibequer Vell) est un dédale de rues étroites, avec des habitations blanchies à la chaux et des arches mauresques typiques de cette belle île de la Méditerranée. Soigneusement conçue par l'architecte Antoni Sintes pour siéger aux côtés du vieux port pittoresque, Binibeca Vell est une station familiale populaire. La zone piétonne offre une grande sélection de boutiques, de restaurants et de bars et il est très agréable de flâner dans ses rues sans circulation. Photo prise le 19 mai 2017. Coordonnées GPS: 39.823168, 4.229222 - D90
© Photo: Laurent Francini

Cala en Porter
CALA EN PORTER
Dans la commune d'Alaior, on trouve deux des premiers lotissements de Minorque: Cala en Porter et Son Bou. Dans les deux cas, la construction des premiers édifices commença dans les années soixante. Plus de cinquante ans plus tard, les deux localités continuent à être des stations balnéaires de premier ordre, comme le montre la large gamme de services et de loisirs qu'elles offrent. Photo prise le 17 mai 2017. Coordonnées GPS: 39.865742, 4.133498 - D90
© Photo: Laurent Francini

Cala en Porter 2
CALA EN PORTER
Plage de sable blanc, palmiers, mer turquoise... Cala en Porter a tout d'une station balnéaire très populaire. Mais ce qui la rend incontournable (du moins pour le fêtard...), c'est une discothèque nichée dans une grotte ouverte sur la mer, la Cova d'en Xoroi. C'est, paraît-il, un des lieux de divertissement les plus magiques d'Espagne... Photo prise le 17 mai 2017. Coordonnées GPS: 39.871536, 4.132068 - D90
© Photo: Laurent Francini

Cala Galdana
CALA GALDANA (voir un panorama ici)
Cala Galdana est une des stations balnéaires les plus importantes de Minorque, reconnue pour les services et la grande gamme d'activités complémentaires qu'elle offre ainsi que pour son magnifique environnement naturel: c'est ici que débouche le ravin Barranc d'Algendar; quelques-unes des plus belles plages sauvages s'étendent à sa droite et à sa gauche. L'anse est divisée en deux localités: Cala Galdana, qui dépend de Ferreries, et Serpentona, qui appartient à Ciutadella. L'accès aux spectaculaires criques de Cala Mitjana et Cala Mitjaneta se trouve peu avant d'arriver à la station. Photo prise le 17 mai 2017. Coordonnées GPS: 39.937679, 3.958451 - D90
© Photo: Laurent Francini

Son Catlar
SON CATLAR – RUINES TALAYOTIQUES
Le village de Son Catlar est un des plus grands de l'île, il conserve trois talayots, mais l'élément le plus monumental est la muraille cyclopéenne, de près de 900 mètres de long, qui entoure tout le village. Son enceinte de taula est également spectaculaire, bien que le chapiteau ait disparu et que la pierre dressée soit cassée. Le village fut fouillé pour la première fois en 1924. Photo prise le 19 mai 2017. Coordonnées GPS: 39.954484, 3.875330 - D90
© Photo: Laurent Francini