Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Anemone ranunculoides
Meije
ANÉMONE JAUNE ou SYLVIE JAUNE
Cette renonculacée, qui est une anémone, se reconnaît facilement à ses fleurs jaunes qui pourraient la faire passer pour une renoncule. C'est la raison pour laquelle elle est parfois appelée, à tort, Anémone fausse-renoncule. A l'instar des auteurs de Flora Helvetica en effet, je considère qu'il n'y a pas de «fausses plantes». La terminaison en -oides, qui indique la ressemblance, ne doit pas nous faire traduire le nom latin des plantes en y adjoignant le terme «faux». Cette jolie anémone, qui ressemble un peu à l'anémone sylvie (Anemone nemorosa), possède cependant des fleurs jaunes qui vont en général par deux. La photo ci-dessus est donc une exception! Un peu moins commune que sa consœur, elle pousse parfois en mélange avec elle sur des terrains humides, comme le bord des ruisseaux, ou dans les vergers. Rare dans certaines régions, on peut l'admirer par exemple au bord des Usses, dans la région de Cruseilles, en Haute-Savoie. Photo prise à cet endroit, le 16 avril 2008. Fuji S9500.
Photo: Laurent Francini


Anemone ranunculoides
Photo prise le 24 avril 2008 près des Usses. Cette anémone y est relativement assez répandue, mais fleurit un petit peu plus tard que A. nemorosa. Fuji S9500.
Photo: Laurent Francini

Anemone ranunculoides
Photo prise le 25 mars 2012 le long du Séran, dans le marais de Lavours (Ain). D90/VR 105 Macro
Photo: Laurent Francini

Anemone ranunculoides
Exemplaires photographiés le 4 avril 2012 dans une ripisylve au chemin de Vers-Vaux, près de l'ancienne douane de Chancy (canton de Genève, Suisse). D90/VR 105 Macro
Photo: Laurent Francini

Anemone ranunculoides
Photo prise le 29 mars 2017 en bordure du Séran, non loin d'Aignoz (réserve naturelle du marais de Lavours, Ain). Coordonnées GPS: 45.829515, 5.745893 - D90/60 mm Micro Nikkor
Photo: Laurent Francini