Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Arum maculatum
Arum maculatum
GOUET TACHETÉ ou PIED-DE-VEAU
Le gouet tacheté est une plante herbacée des régions tempérées de la famille des Araceae. L'inflorescence émet de la chaleur et diffuse des odeurs d'excréments pour attirer de petites mouches qui assurent la pollinisation. Les feuilles, qui apparaissent au printemps (à la différence de celles de l'arum d'Italie qui apparaissent l'automne) sont portées par un pétiole deux fois plus long que le limbe. Celui-ci est hasté-sagitté, maculé de taches brunes ou parfois entièrement vert (il est très rarement taché en Haute-Savoie). Les feuilles apparues au mois de mars disparaissent en été. L'inflorescence comporte une grande spathe vert jaunâtre ou violacée entourant un axe charnu, le spadice, 2 à 3 fois plus court, terminé par une massue rouge violacé. Les fleurs unisexuées sont disposées en anneaux: en bas les fleurs femelles puis au dessus les fleurs mâles dans un anneau 2 à 3 fois plus court, entouré de filaments. La floraison a lieu en mai. Les fruits sont des baies rouges très toxiques (source: Wikipedia). Photo prise le 11 avril 2011 au bord du Rhône. D90
Photo: Laurent Francini

Arum maculatum
Les fruits apparaissent à la fin de l'été et sont tout d'abord de couleur orange. Photo prise le 11 août 2011 le long du chemin qui mène sur le Mont, près de Bellossy (commune de Vers, 74). D90/VR 105 Macro
Photo: Laurent Francini

Arum maculatum
Devenus rouges, ces fruits finissent par tomber, laissant la tige nue. Attention, ils sont très toxiques! Photo prise au même endroit que ci-dessus, le même jour. D90/VR 105 Macro
Photo: Laurent Francini

Arum maculatum
Très rarement – en tout cas dans ma région – on peut observer les taches sur les feuilles qui donnent son nom à l'espèce. Je ne sais pas pourquoi ces taches sont rares, et les botanistes que j'ai pu interroger se sont montrés circonspects quant à cette caractéristique... Photo prise le 23 avril 2013 le long d'une haie à Neydens (74). Coordonnées GPS: 46,116894, 6,101494 - D90/VR 105 Macro
Photo: Laurent Francini

Arum maculatum
Le mécanisme de pollinisation de l'Arum maculatum. La pollinisation est faite par de petites mouches (Psychoda phalaenoides) qui sont attirées par des odeurs émises par le spadice. Le premier soir, l'inflorescence s'ouvre et les fleurs femelles deviennent fonctionnelles (protogynie). Une petite mouche femelle est attirée par une odeur d'excréments et d'urine émise par le spadice, odeur qui imite l'odeur de son site habituel de ponte. La volatilisation de ces substances odorantes se fait grâce à un dégagement de chaleur produit par thermogenèse. L'insecte descend dans la chambre, où il se fait piéger pour 24 heures, les filaments dirigés vers le bas l'empêchant de remonter. L'après-midi du jour suivant, les stigmates des fleurs femelles se flétrissent et les anthères des fleurs mâles s'ouvrent pour libérer le pollen. Les filaments qui retenaient prisonnière la mouche flétrissent et permettent alors à l'insecte de s'échapper et de prendre en passant sur lui du pollen qui lui permettra d'aller féconder la prochaine inflorescence visitée. Impressionnant, non? Photo prise le 14 avril 2014 dans une ripisylve des bords des Usses (74). Coordonnées GPS: 46.012427, 6.087830 - D90
Photo: Laurent Francini

Arum maculatum mouches
L'insecte pollinisateur est une mouche, Psychoda phalaenoides. Photo prise le 19 avril près de la rivière Les Usses, non loin de Cruseilles (74). Coordonnées GPS: 46.014417, 6.092405 - D90/60 mm Micro Nikkor
Photo: Laurent Francini