Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Botrychium lunaria
Meije
BOTRYCHE LUNAIRE
Cette très curieuse plante fait partie de la famille des Ophioglossaceae (fougères). Son nom est tiré de la plante en elle-même, botrys en grec signifie grappe, et lunaire, en référence à la forme des divisions de la fronde, qui ne sont pas sans rappeler les feuilles du Ginkgo biloba. Implantée à moyenne altitude dans les Alpes pendant l’ère glaciaire, elle ne pousse à basse altitude que dans les régions arctiques (plante artico-alpine). La fronde est toute petite et ne dépasse pas les herbes. Elle est divisée une fois, et ces petites divisions sont en forme de demi-lune. Elle se dissimule parmi les herbes des pelouses et des landes acides, en particulier dans les petites dépressions où subsiste de la neige assez longtemps, en compagnie de la renoncule des Pyrénées et du trèfle alpin. Au Moyen Age, on lui prêtait le pouvoir de soigner les blessures et de rendre invisible les soirs de pleine lune... Photo prise le 2 juillet 2008 dans une pelouse subalpine au Semnoz, au-dessus d'Annecy.
Photo: Laurent Francini


Botrychium lunaria
Photo prise le 8 juillet 2010 dans une pâture au Crêt-d'Eau (Jura). D90
Photo: Laurent Francini

Botrychium lunaria
Photo prise le 6 juin 2011 au sommet du Grand-Colombier. D90/VR 105 Macro
Photo: Laurent Francini

Botrychium lunaria
Photo prise le 28 juin 2015 dans une pelouse près du télécabine du Prarion, aux Houches (74). Coordonnées GPS: 45.884084, 6.750802 - D90/60 mm Micro Nikkor
Photo: Laurent Francini