Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Chelidonium majus
Chelidonium majus
GRANDE CHÉLIDOINE
La Grande Chélidoine est une plante de la famille des Papavéracées et la seule espèce du genre Chelidonium. On l'appelle aussi herbe aux verrues, car son latex jaune-orange passe pour éliminer les verrues. La tige dressée et ramifiée atteint 30 à 50 cm de haut. Elle est cylindrique, poilue par endroits et les blessures laissent échapper un latex jaune à orange, couleur due à son pigment, la chélidoxanthine. Les feuilles inférieures sont pétiolées, celles du sommet sont sessiles. Elles sont molles, imparipennées et crénelées (parfois dentées), de couleur un peu glauque (surtout en dessous). Les fleurs poussent en ombelle à l'extrémité de longs pédoncules. Elles font environ 2 cm de diamètre, elles comportent 2 sépales verts caducs, quatre pétales jaunes, et de nombreuses étamines de la même couleur que les pétales. Après fécondation l'ovaire se transforme en capsule linéaire qui peut atteindre 5 cm de long et qui ressemble beaucoup à une gousse, aussi appelée une silique. Les graines sont petites et noires. Elles possèdent un élaïosome qui attire les fourmis pour disperser les graines (myrmécochorie). Cette espèce est très variable, en particulier dans la forme des feuilles et dans leur division. On a décrit plus de 20 variétés. Source: Wikipedia. Photo prise près de la rivière Les Usses le 15 avril 2011. D90
Photo: Laurent Francini

Chelidonium majus
Détails de l'inflorescence. Photo prise le même jour sur les mêmes exemplaires que ci-dessus. D90
Photo: Laurent Francini

Chelidonium majus
Les fruits, photographiés le 16 mai 2015 route des Syndics à Bellossy (commune de Vers, 74). Coordonnées GPS: 46.093815, 6.015891 - D90/60 mm Micro Nikkor
Photo: Laurent Francini