Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Corydalis solida
Corydalis solida
CORYDALE SOLIDE
Les corydales font partie de la famille des fumeterres (papaveracées ou, selon les auteurs, fumariacées). Tout comme Corydalis cava, il possède un grand nombre de fleurs très serrées en haut d’une tige bien dressée. Celles-ci sont roses ou violacées et pourvues d’un éperon assez long. Cette espèce pousse dans les prairies montagnardes et subalpines. Le corydale solide est beaucoup plus massif et dressé que le corydale intermédiaire, de plus ses bractées foliaires sont découpées alors que celles de C. intermédia et C. cava sont entières. En outre, Corydalis solida présente une écaille sous la feuille basale, surtout visible lorsque l'on déterre la plante. Photo prise le 30 mars 2008 près du marais de Lavours (01).
Photo: Laurent Francini

Corydalis solida
Une touffe de Corydalis solida prise le 19 mars 2010 sur un talus à Aignoz (01).
Photo: Laurent Francini

Corydalis solida
Un détail des bractées de ce corydale. On distingue très bien la forme digitée de ces bractées, alors que l'autre espèce, Corydalis cava, possède des bractées entières. Photo prise le 24 mars 2010 au même endroit.
Photo: Laurent Francini

Corydalis solida bulbe
Détail de l'écaille et du bulbe, plein. Photo prise dans la ripisylve du cours inférieur de l'Azergues, près de Chazay-d'Azergues (Rhône), le 15 mars 2012. D90
Photo: Laurent Francini

Corydalis solida
Photo prise le 22 mars 2015 en bordure du parking près d'Aignoz (Ain), non loin du marais de Lavours. Coordonnées GPS: 45.834005, 5.742376 - D90/60 mm Micro Nikkor
Photo: Laurent Francini