Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Eryngium campestre
Eryngium campestre
PANICAUT CHAMPÊTRE
Le panicaut champêtre ou Chardon champêtre, érynge ou éryngion blanc, ou encore chardon-roland est une plante herbacée vivace de la famille des Apiaceae. Il s'agit d'une plante psammophyte épineuse vivace, très répandue en Europe occidentale et centrale, en Afrique du Nord, au Moyen-Orient et dans le Caucase. Elle affectionne les champs incultes, les bords des chemins, les endroits assez secs, plutôt en plaine. Haute de 50 à 60 cm, elle a des feuilles coriaces, raides, découpées et dentées. La tige est dressée et très ramifiée. Les inflorescences sont des ombelles d'ombellules arrondies, entourées d'un involucre blanchâtre à 5 à 6 bractées et ressemblant à des capitules. La racine, persistante, est très longue (jusqu'à 5 m de long) et émet des rejets. Cette plante est plutôt nuisible lorsqu'elle se trouve dans les pâturages et qu'elle se mêle aux fourrages. Cependant, la racine est réputée diurétique et apéritive. Sur ses racines, comme sur celles de Eryngium maritimum, pousse parfois un champignon qui lui est inféodé, le pleurote du panicaut (Pleurotus eryngii). Également, elles sont souvent parasitées par des Orobanches, en particulier Orobanche amethystea. Photo prise le 18 juin 2012 près de Canet-en-Roussillon (Pyrénées-Orientales). Coordonnées GPS: 42.665166, 3.031094 - D90
Photo: Laurent Francini

Eryngium campestre
Photo prise le même jour et au même endroit que ci-dessus. D90
Photo: Laurent Francini

Eryngium campestre
Photo prise le 15 juillet 2009 au Jardin Botanique de Genève. Fuji S9500.
Photo: Laurent Francini