Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Ilex aquifolium
Ilex aquifolium
HOUX COMMUN
Le houx est une espèce d'arbustes, ou de petits arbres, à feuillage persistant de la famille des Aquifoliacées, couramment cultivés pour leur aspect ornemental, notamment grâce à leurs fruits rouge vif. C'est l'une des très nombreuses espèces du genre Ilex, et la seule qui pousse spontanément en Europe. C'est une espèce de sous-bois assez commune en Europe jusqu'à 1500 m d'altitude. Les rameaux couverts de drupes qui persistent tout l'hiver sont recherchés au moment des fêtes de Noël, et son feuillage persistant lui vaut d'être considéré comme une des plantes du nouvel an avec le buis, le laurier, l'if, le lierre, le genévrier, l'ajonc et le gui. Le houx commun est un arbuste à croissance très lente, à port buissonneux (ramification dense et assez irrégulière les premières années, lui donnant par la suite un port conique ou arrondi), dont la taille adulte est généralement de quatre à six mètres. Certains pieds peuvent former de véritables arbres et atteindre 20 m de haut. Le houx peut vivre jusqu'à 300 ans et au-delà. L'écorce, d'abord jaune verdâtre et lisse, devient gris jaunâtre puis noirâtre et finement crevassée avec l'âge. L'arbuste rejette de souche et se marcotte facilement. Ses feuilles alternes, simples, ont un pétiole court (10 à 15 mm) et un limbe foncé de 5 à 7 cm de long, de forme générale ovale, au bord ondulé et épineux, parfois lisse sur les individus âgés. D'un vert brillant foncé (luisant) à leur face supérieure, plus pâles sur leur face inférieure, elles sont ondulées, dentelées, avec des bords plus ou moins épineux. Certaines variétés ont le feuillage panaché de blanc. Ces feuilles persistent généralement trois ans. Elles ont deux caractéristiques principales: une coriacité due à la lignification des tissus périphériques (hypoderme de la feuille de Houx) et de l'épaississement de la cuticule qui ont pour rôle de réduire l'évapotranspiration et de dissuader les larves phytophages; des organes foliaires se présentant sous plusieurs formes, allant des feuilles hérissées de piquants très vulnérants jusqu'à des feuilles à bord entier, avec tous les termes de passage entre les deux (phénomène d'hétérophyllie). Les rejets issus de rameaux broutés présentent toujours une croissance annuelle plus faible et un degré de spinescence plus important. De même, les feuilles d'hiver sont plus épineuses, dissuadant les brouteurs en quête de nourriture. Le houx est une espèce dioïque (avec des individus mâles et femelles séparés), on peut néanmoins trouver des individus monoïques. Les fleurs blanches plus ou moins rosées, de petite taille (6 mm de diamètre environ), tétramères (4 pétales, 4 sépales, 4 étamines et ovaire à 4 stigmates) ou plus rarement pentamères, sont groupées en petites cymes apparaissant sur de courts pédicelles à l'aisselle des feuilles vers mai-juin. Les pétales sont soudés à la base (fleurs gamopétales). Les étamines alternent avec les pétales et sont soudées à la base de la corolle. Les fleurs femelles portent des staminodes, sortes d'étamines stériles, l'ovaire supère est formé par la réunion de 4 carpelles soudés et porte un stigmate sessile à 4 lobes. Les fleurs mâles portent des étamines et un pistillode. Les pieds femelles ont besoin d'au moins un pied mâle dans les environs pour fructifier. La pollinisation est entomophile. Les fruits, qui n'apparaissent que sur les pieds femelles, sont de petites drupes sphériques de 8 à 10 mm de diamètre, longtemps vertes puis jaunes et rouge éclatant (parfois restant jaunes) à maturité, qui contiennent deux ou quatre noyaux jaunâtres striés, enserrant une graine lignifiée. Ces fruits qui murissent en fin d'été ont une toxicité légère. Persistant tout l'hiver, leurs graines sont dispersées naturellement par les oiseaux (merles et grives), assez friands de la chair farineuse des fruits (source: Wikipedia). Photo prise le 12 novembre 2020 dans une ripisylve près de Germagny (74). Coordonnées GPS: 46.103513, 6.010472 - Huawei P30
Photo: Laurent Francini