Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Papaver rhoeas
Papaver rhoeas
COQUELICOT ou PONCEAU
Le coquelicot est une plante dicotylédone de la famille des Papavéracées, ou pavots. Très abondant dans les terrains fraîchement remués à partir du mois d'avril en Europe, il se distingue par sa couleur rouge et par le fait qu'il forme souvent de grands tapis colorés visibles de très loin. Le coquelicot est une plante annuelle d'apparence fragile, à l'image de sa tige très fine et velue, peu ramifiée, qui se révèle immanquablement dans les terrains fraîchement remués: les champs (plante jadis messicole mais les herbicides l'y ont chassé pour deux raisons principales: sa graine toxique peut se mêler aux grains de blé et elle concurrence directement la céréale), les bords de chemins ou les terrains vagues. Elle devient souvent envahissante, et a envahi l'Europe centrale après les glaciations. Lorsqu'on la coupe, elle laisse échapper un suc laiteux, comme les autres pavots. Les feuilles, généralement sessiles et alternes, sont découpées en lobes étroits et dentés. Les fleurs comportent quatre pétales un peu froissés qui se recouvrent peu. Leurs nombreuses étamines ont des anthères noir bleuté. Les fruits (à ne pas confondre avec les fleurs en boutons) sont des capsules glabres contenant une grande quantité de graines, facilement disséminables par le vent. Sont très proches du coquelicot et souvent confondues avec lui deux espèces de pavots, P. dubium, ou pavot douteux, aux fleurs plus claires, et P. hybridum (pavot hybride), dont les pétales foncés portent des taches noires à leur base. Autre espèce voisine, P. argemone (pavot argémone), de petite taille et dont les pétales ne se chevauchent pas (source: Wikipedia). Photo prise le 5 mai 2011 dans un champ de céréales à Soral (canton de Genève, Suisse). D90/VR 105 Macro
Photo: Laurent Francini

Papaver rhoeas
Photo prise le 15 mai 2008 près de Cadenet (Vaucluse). Fuji S9500.
Photo: Laurent Francini