Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Prunus spinosa
Prunus spinosa
PRUNELLIER ou ÉPINE-NOIRE
L'Épine noire, Prunelier (ou Prunellier) est un arbuste de la famille des Rosaceae. Il est parfois appelé, selon les régions, buisson noir, épinette, belossay, créquier, fourdinier, fourdraine, mère-du-bois, pelossier ou prunellier commun. Depuis les rectifications orthographiques de 1990, la graphie «prunelier» est également acceptée. Cette nouvelle orthographe, bien que conforme à la prononciation, n'est pas répertoriée dans de nombreux dictionnaires de référence. En raison de son caractère épineux et d'une forte tendance à drageonner, il est très utilisé pour former des haies infranchissables pour le bétail. Comme l'aubépine, il peut former une haie ou un taillis inextricable en quelques années. Ses fruits étant appréciés des oiseaux qui disséminent ses graines, c'est une espèce envahissante des friches et de certaines pâtures. C'est en outre une espèce pionnière de pleine lumière qui tolère mal la concurrence. Le Prunellier est une plante vivace, qui peut supporter une température négative jusqu'à -20 °C, pouvant mesurer de 0,50 à 6 mètres de haut. Ses rameaux très épineux portent une écorce noirâtre, par opposition à celle de l'épine blanche (aubépine). Jeunes, ils sont pubescents. Les prunelliers forment des buissons très épineux, parfois difficilement pénétrables. Son feuillage est caduc, ses feuilles sont oblongues ou lancéolées, de 1-2 × 2-4 cm de long, à marge finement dentée, en coin à la base. Elles sont souvent pubescentes sur les nervures de la face inférieure. Les fleurs blanches apparaissent avant les feuilles. Elles sont pour la plupart solitaires (parfois par 2-4), portées par un pédoncule de 3-6 mm. Elles apparaissent en mars-avril(-mai) et sont mellifères. Le prunellier est une espèce hermaphrodite (les organes mâles et femelles se trouvent dans la même fleur) et entomogame, c'est-à-dire pollinisée par les insectes. Ses drupes (à un seul noyau appelées prunelles, localement plosses), de 6–15 mm de diamètre, pruineuses, violettes à noirâtres sont astringentes et très âpres tant qu'elles n'ont pas subi les premières gelées. Les graines sont dispersées par les animaux (source: Wikipedia). Photo prise le 4 avril 2020, près de Vers (74), pendant le confinement obligatoire dû au Coronavirus de 2020. Coordonnées GPS: 46.095764, 6.029759 - Huawei P30.
Photo: Laurent Francini

Prunus spinosa
Photo prise le 27 mars 2020 près de Bellossy (74), pendant le confinement dû au Coronavirus de 2020. Coordonnées GPS: 46.097031, 6.013269 - Huawei P30.
Photo: Laurent Francini

Prunus spinosa
Photo prise le 3 avril 2020 près de Bellossy (74), pendant la confinement dû au Coronavirus de 2020. Coordonnées GPS: 46.090164, 6.015554 - D90/VR 105 Macro
Photo: Laurent Francini

Prunus spinosa
Photo prise le 8 avril 2020 dans une haie le long du chemin rural Vers-l'Eluiset, à Vers (74). Coordonnées GPS: 46.093512, 6.029435 - D90/VR 105 Macro
Photo: Laurent Francini