Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Armillaria mellea - INDIGESTE
Armillaria mellea
ARMILLAIRE COULEUR DE MIEL
Ce redoutable parasite s'attaque aux arbres vivants et continue en saprophyte une fois son hôte mort. Il peut pousser en énormes touffes au pied des arbres, notamment fruitiers, et également sur ses racines enterrées. Une fois que l'arbre est attaqué, on ne peut plus grand-chose pour lui et sa mort est programmée à plus ou moins court terme. Il responsable de la pourriture des parties vivantes du bois («pourridié»). L'armillaire couleur de miel dégrade dans un premier temps le système racinaire de l'arbre puis le collet et la base du tronc, entraînant un dépérissement plus ou moins rapide du sujet atteint. A ce stade, une lésion se produit au pied de l'arbre et l'attaque du cambium se révèle par un écoulement de sève colorée. Au niveau des racines fortement attaquées et du collet, on observe sous l'écorce la présence de moisissures blanches et des filaments noirs parfois épais. Donné parfois comme comestible, fort apprécié par les Italiens qui le nomment «chodini», il faut rejeter ce champignon qui est souvent très indigeste et qui peut causer des désagréments assez graves. Photo prise le 3 novembre 2011 sous «Pruneautier Fellenberg», dans la pelouse d'une maison privée à Esery (74). D90/VR 105 Macro
Photo: Laurent Francini

Armillaria mellea
Exemplaires arrivés à maturité poussant sur un tronc abattu. Photo prise le 2 octobre 2013 dans le bois aux Raynauds, sur «Le Mont», près de Bellossy (commune de Vers, 74). Coordonnées GPS: 46,08906, 6,00953 - D90
Photo: Laurent Francini

Armillaria mellea
Photo prise le 21 septembre 2015 dans le bois de Massy, sur la commune de Minzier (74). D90/60 mm Micro Nikkor
Photo: Laurent Francini