Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Boletus edulis - EXCELLENT COMESTIBLE
Boletus edulis
CÈPE DE BORDEAUX
Qui ne connaît pas ce champignon? Parfois très répandu certaines années, il est un comestible connu de tous et ramassé en très grandes quantités. On peut le trouver aussi bien sous feuillus mêlés que sous conifères, et certains exemplaires peuvent atteindre la taille de 25 cm de diamètre. Ce ne sont pas, bien sûr, les plus gros les meilleurs, contrairement à ce qui s'observe parmi les ramasseurs et qui est souvent mis en avant dans les médias, un peu bêtement d'ailleurs... Il vaut mieux laisser les gros exemplaires trop mûrs sur place... De très loin, il faut préférer les petits («bouchons de champagne»), leur chair sera plus ferme et moins véreuse. Bien que très connu, ce bolet peut être néanmoins confondu avec le bolet chicotin (ou bolet amer), qui vient dans les mêmes stations. Alors, le plat amoureusement préparé sera bon à mettre à la poubelle, l'amerture du bolet amer rendant la préparation immangeable. Il est également proche du cèpe d'été (Boletus aestivalis), qui, lui, possède un chapeau sec et un réticule complet sur le pied. Photo prise le 30 octobre 2005 dans le bois de Massy, sur la commune de Minzier (74). Fuji S9500.
Photo: Laurent Francini

Boletus edulis
Photo prise le 23 août 2010 non loin de Queige, dans le Beaufortain. D90
Photo: Laurent Francini

Boletus edulis
Cet exemplaire âgé montre ses tubes devenus jaune olivâtre, et on devine que sa chair n'a plus beaucoup de tenue... En outre, il est fort possible qu'il soit envahi de vers et, donc, plus consommable. Ne le ramassez pas dans cet état, et laissez-le finir sa vie tranquillement en disséminant ses spores! Certains, un peu trop casseroleurs à mon goût, diront qu'il sera bien bon à être séché. Il n'en est rien, son goût n'aura pas grand chose à voir avec un «bouchon de champagne»! Photo prise le 3 octobre 2013 sous hêtres, dans le parc des Dronières, sur la commune de Cruseilles (74). Coordonnées GPS: 46,04164, 6,13237 - D90
Photo: Laurent Francini

Boletus edulis
Photo prise le 17 août 2014 dans une forêt d'épicéas au plateau de Retord (Ain). Coordonnées GPS: 46.110303, 5.724145 - D90
Photo: Laurent Francini

Boletus edulis
Jeune exemplaire pris en photo le 3 novembre 2016 dans le bois de Massy, sur la commune de Minzier (74). Coordonnées GPS: 46.053539, 6.002504 - D90/60 mm Micro Nikkor
Photo: Laurent Francini

Boletus edulis
Photo prise le 12 octobre 2017 en bordure de la tourbière dite «de Favre», au Salève (74). Coordonnées GPS: 46.090126, 6.140148 - D90/60 mm Micro Nikkor - Voir en grand ici
Photo: Laurent Francini