Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Coprinus micaceus - SANS VALEUR
Coprinus micaceus
COPRIN MICACÉ
Ce joli coprin vient en touffes, normalement sur souches ou bois, même enterré. Ses chapeaux coniques, roux, possèdent de petites granulations brillantes qui lui donnent son nom. Sa chair est, comme quasiment tous les coprins, déliquescente à maturité. Les lames deviennent alors noires et coulent. Malgré sa relative fugacité, il peut venir en grandes quantités en automne, et pourra même pousser jusqu'aux gelées. Ce champignon n'est pas comestible, alors contentez-vous d'admirer ses belles touffes rousses! Photo prise le 31 octobre en bordure de haie sur le Mont, près de Bellossy (commune de Vers, 74).
Photo: Laurent Francini


Coprinus micaceus
De près, la beauté de ces champignons s'exprime pleinement. Optimisés pour la pérennisation de l'espèce, ils se composent essentiellement d'un pied cylindrique, d'un chapeau campanulé qui protège les lames, quasiment sans chair «inutile». Leur poussée éphémère en grandes troupes ou en touffes leur permet une multiplication très efficace. Photo prise le 13 novembre 2010 sur le Mont, près de Bellossy (commune de Vers, 74). D90 / VR 105 Macro
Photo: Laurent Francini

Coprinus micaceus
Ces coprins peuvent se nicher dans les anfractuosités des arbres, comme ici, où ils peuvent trouver, même par temps sec, suffisamment d'humidité pour croître. Photo prise le 15 septembre 2012 sur un talus le long du chemin dit «de sur le Mont», près de Bellossy (commune de Vers, 74). Coordonnées GPS: 46,09088, 6,01284 - D90
Photo: Laurent Francini