Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Laccaria amethystea (ou amethystina) - COMESTIBLE
Laccaria amethystea
LAQUÉ AMÉTHYSTE
Ce petit champignon sympathique est courant. Lorsque le temps est humide, il est d'un superbe violet foncé. Mais comme son chapeau est fortement hygrophane (c'est-à-dire qu'il change d'aspect selon la météo), il peut devenir, par temps sec, violet très clair à presque blanc. On peut alors le confondre avec la toxique mycène pure (Mycena pura), qui en diffère par sa chair cassante et sa forte odeur de radis ou de rave. Comestible, mais assez moyen, on se gardera d'en consommer une trop grande quantité car cette espèce a tendance à accumuler la pollution. Il possède en outre un «cousin» en la personne de Laccaria laccata, de même stature mais dans les tons orangés. Photo prise le 15 septembre 2008 dans la forêt de Minzier, au lieu-dit «La Pierre 33».
Photo: Laurent Francini

Laccaria amethystea
Lorsque le temps est humide, la couleur violette ressort particulièrement bien. Photo prise le 2 novembre 2011 dans un bois humide au parc des Dronières, sur la commune de Cruseilles (74). D90/VR 105 Macro
Photo: Laurent Francini

Laccaria amethystea
Photo prise le 16 octobre 2012 dans le bois de Massy (commune de Minzier, 74), au pied d'un Pseudotsuga menziesii (Douglas). Coordonnées GPS: 46,05433, 6,00400 - D90
Photo: Laurent Francini