Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Armillaria forma (sulfurea Weinmann?)
Armillaria forma
Cette superbe armillaire, trouvée en octobre 2006 dans un bois mixte (pinus, abies, carpinus, quercus) à 410 m d’altitude se signale par ses couleurs inattendues. Son chapeau est jaune citron, ainsi que le bord de son anneau. Elle poussait sur un tas de bois et d'écorces de pin. D’autres armillaires, présentes dans le même biotope mais sur d’autres essences, arboraient, elles, leurs couleurs typiques. André Bidaud, consulté à ce sujet, évoque la var. sulfurea Weinmann. Régis Courtecuisse, lui, pense à une forme occasionnelle de mellea. Cette espèce a été retrouvée en 2009 (photo ci-dessous). J'ai étudié la microscopie de ce beau champignon, mes conclusions montrent qu'elle est très proche d'A. mellea. Les spores sont les mêmes, et les basides ne sont pas bouclées. Il n'y a donc que la couleur et l'habitat qui diffèrent du type A. mellea.
Photo: Laurent Francini

Armillaria mellea forma sulfurea
Photo prise le 12 octobre 2009 dans le même biotope qu'en 2006 (Chancy, Suisse). Constance de la couleur, constance également de l'habitat sous pins.
Photo: Laurent Francini