Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Auricularia mesenterica (Dicks.) Pers.
Auricularia mesenterica
Cet hétérobasidiomycète possède des carpophores étalés et réfléchis à chapeaux imbriqués, étroits et lobés, hérissés de poils blanchâtres, plus ou moins zonés d'ochracé surtout vers l'extérieur. Hyménium plissé, ochracé vineux à purpurin assez sombre. Pousse sur troncs ou souches, rarement vivants. Spores 15 x 5 µm, cylindracées. Photo prise le 18 mars 2011 sur un vieux tronc de Robinier pseudo-acacia dans la ripisylve du Séran (Marais de Lavours, 01). D90 / VR 105 Macro
Photo: Laurent Francini

Auricularia mesenterica
Un détail de l'hyménium, typiquement plissé-veiné. Photo prise au même endroit que ci-dessus. D90 / VR 105 Macro
Photo: Laurent Francini

Auricularia mesenterica
Le dessus du carpophore est singulièrement très différent de l'hyménium, et rend parfois la présence du champignon difficilement visible de loin. Très zoné, poilu, il devient vite crème pâle et est rapidement couvert de mousse. Photo prise au même endroit que ci-dessus. D90 / VR 105 Macro
Photo: Laurent Francini