Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Ciboria coryli (Schellenb.) N.F. Buchw.
Ciboria coryli
Ce petit ascomycète vient sur les chatons mâles de noisetier en décomposition, dans les lieux humides. On peut le trouver de l'automne au printemps. Il se présente sous la forme d'une apothécie stipitée, d'un diamètre entre 8 et 20 mm maximum. La coupe est plus ou moins profonde, puis s'étale et devient même révolutée à la fin. Hyménophore lisse, brun clair ochracé, superficie externe lisse et concolore. Marge régulière, mais fissile. Stipe fin, élancé, relativement cylindracé, concolore. Chair céracée, fragile, brun clair. Spores ellipsoïdes, 18-20 x 6 µm, lisses, hyalines, non guttulées, unisériées. Asques 120-200 x 11-12 µm, cylindriques-claviformes, amiloïdes, à 8 spores. Paraphyses cylindracées, légèrement en massue au sommet. Photo prise en laboratoire le 23 février 2010. Leg.: Béatrice Bressoud. Rendons hommage à l'auteur de cette espèce pour avoir choisi un nom évocateur, logique, facile à retenir, au lieu de celui de sa femme, de son chat ou d'un de ses obscurs copains!
Photo: Laurent Francini