Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Hygrophoropsis aurantiaca var. rufa D.A. Reid
Hygrophoropsis aurantiaca var. rufa
Ce très bel hygrophoropsis est peu courant. Il vient sur vieilles souches pourrissantes de conifères et se signale par ses superbes et chaudes couleurs orangées, surtout au niveau des lames, tandis que le chapeau, plus sombre, est velouté sur toute sa surface de brun noirâtre. Son stipe est assez court, orangé vif au sommet, et parsemé sur presque toute sa longueur de petites squamules fauves sur fond orangé vif. Plus charnu que son compère Hygrophoropsis aurantiaca type, il faudra le rechercher sur les très vieilles souches d'épicéas dans les forêts humides et fraîches. Nous en possédons, Laurent Deparis et moi, une station située près des Frasses-Jacquier, sur la commune du Grand-Bornand (Haute-Savoie). Photo prise hors biotope, le 11 septembre 2008, dans les Voirons (Haute-Savoie). Leg. Gabriel Alvarez.
Photo: Laurent Francini