Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Hygrophorus speciosus Peck
Hygrophorus speciosus
Ce magnifique hygrophore possède un chapeau de 2-7 (8) cm de diamètre, convexe, mamelonné à campanulé, puis étalé, parfois avec un mammelon ou déprimé au disque, visqueux, glutineux, lisse à finement rugueux, orangé, rouge orangé à rouge, puis jaune, jaune doré, fauve, souvent plus foncé au disque, pâle vers la marge enroulée, unie. Chair molle, blanchâtre à jaunâtre, odeur et saveur indistinctes ou plutôt douces. Lames blanchâtres à crème jaunâtre, décurrentes, arquées, assez serrées, épaisses, molles, cireuses, arêtes entières. Sporée blanche. Stipe 3-10 x 0,5-1 (1,5) cm, égal ou atténué, parfois élargi et clavé à la base, subconcolore, farci, lisse, visqueux, pruineux, blanc en dessous de la zone annuliforme nette. Anneau fugace. Spores ellipsoïdes, lisses, guttulées, hyalines, 8-10 x 4,5-6 µm. Basides longuement clavées, souvent 2 stérigmates, parfois 4, rarement 1, bouclées à la base. Pas de cystide. Hyphes épicuticulaires subcylindracées, gélifiées. Photo prise le 23 septembre 2017 dans le bois du Ban, sous mélèze, à Pont-de-Nant (Vaud, Suisse). Coordonnées GPS: 46.243090, 7.104613 - D90/60 mm Micro Nikkor
Photo: Laurent Francini