Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Phaeocollybia jennyae (Karst.) Heim
Phaeocollybia jennyae
Chapeau de 20 à 40 mm de diamètre, conique puis campanulé à convexe avec un mamelon ± proéminent. Surface lisse, hygrophane, soyeuse-brillante et un peu visqueuse par temps humide, brun-rouge vif saturé et lumineux, par la suite brun cannelle, mate et un peu plus pâle par temps sec, marge lisse, aiguë. Chair brun-rouge clair à foncé, mince, odeur raphanoïde, saveur amarescente. Lames d'abord crème puis ocracé pâle à ocre rougeâtre, se tachant de brun-rouge avec l'âge, larges, ascendantes et étroitement adnées. Arêtes entières, par places plus pâles que les faces des lames. Stipe 40-80 x 3-8 mm, cylindrique, aminci-radicant à la base et profondément enfoui, rigide, cartilagineux, flexible, tubuleux, surface lisse, mate, brun rougeâtre pâle dans le tiers supérieur, passant au brun marron foncé à brun-noir vers la base. Isolé à grégaire dans les clairières et les pâturages, en lisière de forêt, toujours sous conifères, surtout épicéa, sur sols acides. Photo prise le 24 août au lac du Clou, au-dessus d'Arêches-Beaufort (73).
Photo: Laurent Francini