Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Ptychoverpa bohemica (Krombh.) Boud. [= Verpa bohemica]
Ptychoverpa bohemica
VERPE DE BOHÈME
Chapeau un peu plus campanulé que Verpa conica, et surtout plis ± alvéolés. Spores énormes, jusque 70 x 20 µm. Pas rare en Haute-Savoie, peut pousser en grandes troupes dans les endroits suffisamment humides, sous feuillus divers. Photo prise le 8 avril 2012 dans une haie près de la riivière Les Usses, sur la commune de Cruseilles (74). D90
Photo: Laurent Francini

Ptychoverpa bohemica
Les débutants confondent facilement ce champignon avec les morilles. Il vient à la même époque mais se signale par quelques différences bien marquées. Tout d'abord, ce ne sont pas de vrais alvéoles qui ornent son chapeau mais des plis ± alvéolés. Ensuite, le chapeau est inséré sur le pied par son sommet uniquement. Rappelons que chez les vraies morilles, le chapeau est soudé au pied par son bord. Chez les mitrophores, le chapeau est inséré sur le pied par son milieu... Ensuite, le pied de la verpe de Bohème n'est pas creux mais rempli d'une moelle cotonneuse. Ce champignon, qui peut venir parfois en très grandes quantités dans les endroits très humides, n'est pas un grand comestible mais peut faire illusion en cas de pénurie de morilles! Photo prise le 24 avril 2008 dans un bosquet proche de la Chartreuse de Pomier, sur la commune de Présilly (Haute-Savoie).
Photo: Laurent Francini