Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Russula adulterina Fr.
Russula adulterina
Cette assez rare russule, que certains synonymisent – à mon avis à tort – avec Russula urens, possède un chapeau allant jusqu'à 12 cm de diamètre, cannelé à la fin, brun pourpré (parfois de la même couleur que R. badia), mat, un peu pruineux, ferme au début et plus mou à pleine maturité. Les lames sont jaune foncé, larges, assez serrées. Pied cylindrique, légèrement en massue en bas, blanc, vite rayé de grisâtre sordide. Odeur fruitée assez faible. Chair très âcre mais pas immédiatement. Spores de taille variable mais pouvant atteindre 15 µm, à fortes épines isolées. Conifères mêlés, en montagne. Photo prise hors biotope, mais le champignon se trouvait dans une forêt de conifères mêlés de hêtres, sur la commune de Bellecombe-en-Bauges, le 20 septembre 2009.
Photo: Laurent Francini