Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Russula mustelina Fr.
Russula mustelina
Cette heterophyllae, qui ressemble beaucoup, vue de dessus, à Boletus edulis, est courante en montagne. Son gros chapeau charnu peut faire jusqu'à 15 cm de diamètre; il reste longtemps convexe et possède un revêtement lisse puis mat, d'un chamois brunâtre à brun rougeâtre parfois à reflets purpurins ou encore marbré d'ocracé rouillé. Lames blanc crème à ocracé un peu rouillé, chair pâle ou jaunâtre sous la cuticule, un peu brunissante. Odeur et saveur peu remarquables. Fer rosé. Sporée crème pâle. Vient sous conifères de montagne. Spores 10-12 x 7-8 µm, bassement réticulées. Les chercheurs de cèpes, dépités en s'apercevant qu'il s'agit d'une russule, la retournent rageusement en s'écriant: «encore un rayé!». Photo prise le 3 septembre 2005 au mont Salève, sous épicéa, à une altitude d'environ 1300 mètres.
Photo: Laurent Francini

Russula mustelina
Photo prise le 20 septembre 2012 dans le même biotope que ci-dessus. Tous les ans, cette russule pousse en grandes quantités. Coordonnées GPS: 46,09098, 6,14055 - D90
Photo: Laurent Francini