Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Russula subaffinis Bidaud & Moreau
Russula subaffinis
Cette espèce a été régulièrement retrouvée depuis des années en Tarentaise, à Vallandry, par Pierre-Arthur Moreau et moi-même. Décrite à l’origine dans les «Russules rares et méconnues», de André Bidaud, Patrick Reumaux et Pierre Moënne-Loccoz, elle ne correspond, en tout cas au niveau des couleurs, à aucune autre récolte qui aurait pu être faite dans d'autres massifs. La microscopie serait en outre un peu différente, selon Pierre-Arthur Moreau. Il pourrait alors s'avérer nécessaire de renommer (forme ou variété?) les formes rouges découvertes ailleurs qu’en Tarentaise, où se trouve l’espèce-type.
La sporée non blanche (1b ou 2a du code de Romagnesi) signe cette belle espèce, différente de Russula atrorubens, qui possède une sporée blanche. La couleur, la taille et les dermatocystides cloisonnées individualisent en outre incontestablement ce champignon.

Photo: Laurent Francini

Russula subaffinis
Un autre aspect (forma?) de cette russule relativement peu courante, photographiée le 23 août 2010 au-dessus de Molliessoulaz (Queige), dans le Beaufortain (73). D90
Photo: Laurent Francini