Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Armillaria ostoyae [= A. obscura] - INDIGESTE
Image
ARMILLAIRE SOMBRE
Ce beau champignon, proche de l'armillaire couleur de miel (Armillaria mellea) ne doit pas être confondu avec la pholiote squarreuse. En effet, consommé par certains, notamment les Italiens qui en sont friands et qui les appellent des «chiodini» (petits clous), il peut se révéler un assez bon comestible. Néanmoins, nous déconseillons fortement la consommation des armillaires en général, car nous ne savons que peu de choses au sujet de leurs effets en cas d'ingestion. Certains rapportent d'ailleurs des problèmes digestifs sérieux après consommation d'armillaires. Rappelons que celles-ci ont des spores blanches et non rouilles comme les pholiotes, ce qui peut s'observer très facilement grâce aux chapeaux superposés. Photo prise le 13 octobre 2008 dans le parc des Dronières, sur la commune de Cruseilles (74). Fuji S9500.
Photo: Laurent Francini