Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Podostroma leucopus P. Karst =
Hypocrea leucopus (P. Karst.) H.L. Chamb.
Podostroma leucopus
Fructifications claviformes, formées d'un stipe cylindrique et d'une partie fertile un peu plus large, ovoïde. Stipe 6-8 mm de diamètre, 15-30 mm de haut, blanc, plein. Partie fertile de 10-15 mm de diamètre, 2-4 cm de haut, arrondie au sommet, nettement délimitée sur le stipe, blanc crème à à peine ochracé pâle, ponctuée de gris verdâtre par les ostioles des périthèces. Asques 55-75 x 5-6 µm, cylindriques, aporynques (?), à sommets non amyloïdes, inoperculés, contenant huit spores doubles se séparant et formant 16 éléments Paraphyses non observées Spores globuleuses ou cylindriques ou un peu en pyramide, hyalines, lisses, 4-5 x 3-4 µm. Chair blanche roussissant dans la vétusté. Vient au sol dans les aiguilles d'épicéa. Cette espèce est proche de Podostroma alutaceum mais cette dernière croit sur bois mort et a une partie fertile nettement plus importante. Microscopiquement les deux espèces sont assez semblables et diffèrent par les anamorphes. Hypocrea alutacea et H. leucopus sont bien deux espèces différentes séparées par leur anamorphe respective, Verticillium-like (conidies hyalines) pour H. leucopus et Trichoderma-like (conidies vertes) pour H. alutacea. Typiquement, H. leucopus se développe au sol ou sur litière et est de couleur plus pâle qu'Hypocrea alutacea qui, lui, est lignicole. La partie fertile est aussi un caractère important, répartie sur la presque totalité de la fructification chez H. alutacea et retreinte au capitule chez H. leucopus (description de Gilbert Moyne, que nous remercions ici, ainsi qu'Andgelo Mombert pour la transmission de sa fiche). Photo prise le 9 octobre 2021 dans une forêt d'épicéas au col de Cuvéry (plateau de Retord, Ain). Coordonnées GPS: 46.109241, 5.725441 - D90/60 mm Micro Nikkor
Photo: Laurent Francini