Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Ramaria aurea (Schäffer) Quélet
Ramaria aurea
Ressemblant à Ramaria largentii, cette espèce vient cependant sous feuillus, surtout les hêtres. Fructification corraloïde, 80-150 mm de large, jusqu'à 120 mm de haut, formée d'un tronc puissant de 50 mm de large duquel naissent plusieurs branches de 15-20 mm de largeur relativement courtes, qui se divisent à leur tour; extrémités terminées par 2 courtes pointes ou par des excroissances rudimentaires en formes d'épines. Ramifications en U ou en V. Tronc tuberculeux, blanc à la base, devenant jaune citron vers les ramifications, ne se tachant pas au toucher. Branches jaune d'or, pointes concolores ou d'un jaune un peu plus intense. Chair blanche, parfois marbrée, molle, ferme. Odeur non désagréable, saveur douce. Spores elliptiques, finement verruqueuses, verrues partiellement reliées les unes aux autres et disposées en lignes, hyalines, sporée jaune, 9-11 x 3,5-5 µm. basides étroitement clavées, tétrasporiques, non bouclées. Hyphes à parois minces, larges, cloisonnées, non bouclées. Les ramaria jaunes sont très difficiles à déterminer, le microscope est indispensable. Photo prise le 17 novembre 2021 dans le bois des Crevasses, sur la commune de Chancy (canton de Genève, Suisse). Coordonnées GPS: 46.136090, 5.973598 - D90/60 mm Micro Nikkor
Photo: Laurent Francini