Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Ma région
Accueil

Avertissement

NEWS

Chanterelle

Russules

Autres

Page Debutant

Botanique

Faune

Dossiers

Ma Region

Ailleurs

Billets humeur

Liens utiles
Vous êtes à la page 24. Retour aux pages 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 -


Romont
ROMONT (CANTON DE FRIBOURG) - SUISSE - LA COLLÉGIALE NOTRE-DAME-DE-L'ASSOMPTION
Romont est une commune suisse du canton de Fribourg, située dans le district de la Glâne dont elle est le chef-lieu. Romont vient du latin Rotundus Mons (génitif Rotondi Montis) et signifie «colline ronde». Il renvoie à la colline boisée entourée de marais sur laquelle la ville est bâtie. Première attestation vers 1177. L'histoire de Romont est marquée par plusieurs grands incendies: 1434, la ville est en grande partie détruite; 1476, la ville est brûlée par les confédérés après la bataille de Morat; 1589, incendie de la rue des Béguines; 1843, incendie de la rue de la Boucherie et de l'hôpital des bourgeois; 1853, incendie de la Grand-Rue; 1863, incendie de la rue de l'Eglise; 1864, incendie de la rue des Moines; 1865, incendie du hameau des Chavannes. Le château de Romont, ainsi que les tours marquant le tracé de l'ancienne enceinte médiévale, contribuent pour beaucoup à la silhouette pittoresque la vieille-ville. La Collégiale Notre-Dame de l'Assomption (notre photo) offre entre autres au visiteur un ensemble de vitraux des XIVe, XVe et XIXe siècles, ainsi que des vitraux contemporains d'Henri Broillet, Alexandre Cingria, «Yoki» Aebischer et Sergio de Castro. L'Hôtel du Cerf, la tour à Boyer, la tour du Sauvage, la tour de Billens, la tour de Fribourg, le Café Suisse sur la place de l'Hôtel-de-ville sont des biens culturels d'importance nationale et régionale. Son ensemble de maisons patriciennes du XVIIe et XVIIIe siècle se rajoute à la beauté du site médiéval. Photo prise le 14 septembre 2019. Coordonnées GPS: 46.695050, 6.918238 - Panasonic Lumix LX 100
© Photo: Laurent Francini

Chambon sur Dolore
CHAMBON-SUR-DOLORE (PUY-DE-DÔME) - LA PLACE DU VILLAGE VUE DEPUIS L'HÔTEL LA CLAIRIÈRE
Chambon-sur-Dolore est un petit village français, situé dans le département du Puy-de-Dôme et la région d'Auvergne-Rhône-Alpes (anciennement Région Auvergne). Ses habitants sont appelés les Chambonnaires. La commune s'étend sur 19,7 km² et compte 163 habitants depuis le dernier recensement de la population datant de 2005. Avec une densité de 8,3 habitants par km², Chambon-sur-Dolore a subi une forte baisse de 11% de sa population par rapport à 1999. Entouré par les communes de Saint-Bonnet-le-Chastel, Fournols et Saint-Bonnet-le-Bourg, Chambon-sur-Dolore est situé à 3 km au sud-est de Fournols la plus grande ville à proximité. Situé à 978 mètres d'altitude, le village de Chambon-sur-Dolore a pour coordonnées géographiques Latitude: 45° 29' 49'' nord, longitude: 3° 36' 46'' est. Photo prise le 24 septembre 2019 depuis le balcon de la chambre 11 de l'Hôtel La Clairière. Apple IPad.
© Photo: Laurent Francini

La Grande Motte
LA GRANDE-MOTTE (HÉRAULT)
La Grande-Motte est une commune française située dans le département de l'Hérault en région Occitanie. Ses habitants sont les Grand-Mottois. Station balnéaire et port de plaisance à proximité de Montpellier, dont les travaux ont démarré en 1965 sur un terrain vierge lors de la «mission Racine», la Grande-Motte se caractérise par une grande homogénéité architecturale, dont les éléments les plus visibles sont les immeubles en forme de pyramides. La station accueille environ 120 000 touristes par an. La Grande-Motte a obtenu le 19 janvier 2010 le label «Patrimoine du XXe siècle», attribué par le ministère de la Culture et de la Communication. C'est le seul ensemble urbain en France de cette taille à avoir reçu ce label national. Photo prise le 19 novembre 2019. Voir un panorama de la Grande-Motte ICI. Coordonnées GPS: 43.556736, 4.084467 - Panasonic Lumix LX 100
© Photo: Laurent Francini

Palavas le Phare
PALAVAS-LES-FLOTS (HÉRAULT) - LE PHARE DE LA MÉDITERRANÉE
Le Phare de la Méditerranée est une tour d'observation de 43 mètres, située dans le centre-ville de la station balnéaire française de Palavas-les-Flots, sur le littoral méditerranéen (géographiquement, le golfe du Lion). Cet édifice, à vocation touristique, est issu de la rénovation entre mars 1998 et janvier 2000 de l'ancien château d'eau de la commune. Pendant longtemps, le point culminant de Palavas a été le château d'eau de la commune. Ce château d'eau classique en forme de champignon, construit de 1942 à 1943, a servi à alimenter en eau la cité de 1943 à 1997. Son coffre de béton contenait la redoute de Ballestras, ancienne tour de défense du port au XIXe siècle, reconvertie en porte-réservoir d'eau. L'ensemble était promis à la démolition. En 1990, le premier adjoint à la mairie Albert Édouard imagine la réhabilitation qui pourrait être faite du château d'eau. Le conseil municipal, autour du maire Christian Jeanjean, monte le projet de transformer le château d'eau en un restaurant panoramique tournant. Un pont promenade permettra aux visiteurs de découvrir une vue imprenable sur Palavas-les-Flots et ses alentours: la mer Méditerranée, Montpellier, Carnon, La Grande-Motte, Sète. Les travaux commencent en mars 1998. Le réservoir du château d'eau est dans un premier temps décapité. Une double couronne à encorbellement a été posée. Le «tronc», quant à lui, a été évidé pour y créer huit niveaux de bureaux et logements éclairés par la lumière de hublots percés dans le béton. Les travaux se terminent en janvier 2000. Le phare est inauguré avec l'ouverture d'un bar et devient le 40e restaurant panoramique tournant au monde, avec 200 couverts. La redoute de Ballestras, qui se situait à l'intérieur du château d'eau, est, quant à elle, démontée pierre par pierre, pour être ensuite reconstruite à l’identique face à l'Étang du Levant, puis restaurée afin d'y accueillir le musée consacré à Albert Dubout (source: Wikipedia). Photo prise le 20 novembre 2019. Coordonnées GPS: 43.528566, 3.932287 - Galaxy Core Prime
© Photo: Laurent Francini


Palavas les Flots
PALAVAS-LES-FLOTS (HÉRAULT)
Palavas-les-Flots (en occitan Palavàs) est une commune française située dans le département de l'Hérault, en région Occitanie, dans le sud-est de la France. Créée en 1850, à la suite d'un démembrement du territoire de ses communes voisines et située sur le littoral du golfe du Lion et de son annexe, le golfe d'Aigues-Mortes, cette petite ville méditerranéenne fut, à l'origine, un modeste port de pêche situé à l'embouchure du fleuve languedocien, le Lez. Cette commune devint, au fil du temps, la principale station balnéaire fréquentée par les Héraultais de l'arrière-pays, en raison de sa proximité avec l'agglomération montpelliéraine. La ville accueille une population permanente de 6173 habitants en 2015, mais en sa qualité de station de villégiature, celle-ci peut accueillir, en tenant compte des résidences secondaires et de l'hébergement hôtelier, notamment durant la période estivale, jusqu'à près de 40 000 personnes de façon non permanente. Palavas-les-Flots est membre de la communauté d'agglomération du pays de l'Or depuis le 1er janvier 2005 et elle est rattachée au canton de Mauguio depuis la création de la municipalité. La commune se situe dans l'aire urbaine de Montpellier, son altitude moyenne est au niveau de la mer, et ses habitants se dénomment les Palavasiens (source: Wikipedia). Photo prise le 20 novembre 2019. Coordonnées GPS: 43.527294, 3.931960 - D90
© Photo: Laurent Francini

Colmar 2019
COLMAR - (HAUT-RHIN) - QUAI DE LA POISSONNERIE
Le quai de la poissonnerie est l’endroit où résidaient la plupart des pêcheurs professionnels de la ville, réunis avec les bateliers au sein d’une puissante corporation. Les poissons pêchés étaient également entreposés dans des viviers et vendus au quai de la Poissonnerie. En 1706, un gigantesque incendie détruisit plus d’une quarantaine de maisons du quartier. De 1978 à 1981, d’importants travaux de restauration permirent de mettre à jour les colombages de nombreuses maisons de ce quartier qui fait la jonction entre le quartier des Tanneurs et la pittoresque Petite Venise. Photo prise le 12 décembre 2019. Coordonnées GPS: 48.074272, 7.359725 - Panasonic Lumix LX 100
© Photo: Laurent Francini

Chatillon en Diois
CHÂTILLON-EN-DIOIS (DRÔME)
Châtillon-en-Diois est une commune française située dans le département de la Drôme en région Auvergne-Rhône-Alpes. Le village est situé à 12 km au sud-est de Die; il est juché sur une butte en contrebas de la montagne de Glandasse. Photo prise le 9 novembre 2019. Coordonnées GPS: 44.695873, 5.481262 - Panasonic Lumix LX 100
© Photo: Laurent Francini

La Tignes vu Ouillette
LE LAC DU CHEVRIL (LAC DE TIGNES) VU DU LAC DE L'OUILLETTE (SAVOIE)
Le lac du Chevril est un lac artificiel situé en France sur la commune de Tignes, dans le département de la Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes. Il est créé en 1952 lors de la création du barrage du Chevril sur l'Isère, dans la vallée de la Haute-Tarentaise. Au deuxième plan, en contrebas, Val-d'Isère. Photo prise le 20 août 2020 depuis le lac de l'Ouillette (entre Val-d'Isère et le col de l'Iseran). Coordonnées GPS: 45.430838, 6.988907 - D90/60 mm Micro Nikkor
© Photo: Laurent Francini

Chapelle Iseran
CHAPELLE NOTRE-DAME-DE-TOUTE-PRUDENCE - COL DE L'ISERAN (ISÈRE)
La chapelle Notre-Dame-de-Toute-Prudence est une chapelle catholique située au col de l'Iseran, sur la commune de Bonneval-sur-Arc à environ 2770 m d'altitude. Elle s'élève près de la route qui passe le plus haut col de montagne routier de France, pour relier les vallées de la Maurienne et de la Tarentaise. Elle a été construite peu de temps après l'ouverture de la route inaugurée par le président de la République Albert Lebrun le 10 juillet 1937, à l'initiative de l'évêque de Maurienne, Mgr Auguste Grumel. Son projet avait été soutenu par le pape Pie XI qui se souvenait avoir pratiquée l'alpinisme. Terminée en 1939, elle est édifiée selon les plans de l'architecte savoyard Maurice Novarina et par l'entreprise qui avait établi la route. L'édifice est en pierre de la région, et la couverture est en lauzes. Les deux statues de la Vierge sont du sculpteur Edgar Delvaux. Le financement a été réalisé par une souscription et des dons particuliers, dont celui du Vatican. La bénédiction de la chapelle par l'évêque a eu lieu le 20 août 1939. Elle possède le Label «Patrimoine du XXe siècle» (source: Wikipedia). Photo prise le 19 août 2020. Coordonnées GPS: 45.416750, 7.030516 - D90/60 mm Micro Nikkor
© Photo: Laurent Francini

Ille sur Tet Les Orgues
LES ORGUES - ILLE-SUR-TÊT (66)
Les Orgues d'Ille-sur-Têt sont des cheminées de fée situées sur un site géologique et touristique de la commune d'Ille-sur-Têt, dans le département français des Pyrénées-Orientales. Elles résultent de l'érosion de roches sédimentaires vieilles de quatre millions d'années. Le site des Orgues d’Ille-sur-Têt présente une forme de relief particulière que l’on désigne sous le nom de «cheminée de fée». Le site varie en altitude, entre ses points les plus bas et les plus élevés, d'environ 140 à 220 mètres d'altitude pour la partie orientale du site, et jusqu'à 244 mètres pour la partie occidentale. Une cheminée de fée est un modelé d’érosion différentielle qui se présente sous la forme d’une colonne de roche tendre surmontée par une coiffe plus résistante. L’action des agents d’érosion est plus intense sur la partie tendre, donc sur la colonne dont le diamètre diminue au fil du temps. L’érosion aidant, le chapeau perd progressivement ses assises, il finira par s’effondrer, d’un bloc ou en morceaux selon sa morphologie. Une fois sa coiffe perdue, la colonne s’estompe beaucoup plus vite. Plus d'infos ici. Photo prise le 15 septembre 2020. Coordonnées GPS: 42.686208, 2.621575 - D90
© Photo: Laurent Francini

Les Orgues Ille sur Tet
Photo prise le même jour et au même endroit que ci-dessus. D90
© Photo: Laurent Francini

Les Orgues Ille sur Tet
Photo prise le même jour et au même endroit que ci-dessus. D90
© Photo: Laurent Francini

Abbaye Sainte Marie Arles sur Tech
ABBAYE SAINTE-MARIE - ARLES-SUR-TECH (66)
L'abbaye Sainte-Marie est une ancienne abbaye située à Arles-sur-Tech dans le département des Pyrénées-Orientales, en France. Lire ici. Photo prise le 17 septembre 2020. Coordonnées GPS: 42.456158, 2.634890 - D90
© Photo: Laurent Francini

Abbaye Sainte Marie Arles sur Tech 2
Photo prise le même jour et au même endroit que ci-dessus (Arles-sur-Tech).
© Photo: Laurent Francini

Mirabel Ardeche
MIRABEL (ARDÈCHE)
Mirabel est une commune française située dans le département de l'Ardèche, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Mirabel signifie «le lieu d'où la vue est belle». Le village est bâti sur un abrupt de basalte noir. Depuis le village, la vue embrasse le massif du Coiron, les Cévennes et la plaine jusqu'au rocher de Sampzon. Les deux châteaux érigés sur le rempart naturel ont été le théâtre sanglant des guerres de religion qui déchirèrent l'Ardèche. Photo prise le 9 juillet 2021. Coordonnées GPS: 44.609059, 4.498560 - D90
© Photo: Laurent Francini

Moulin de la Beune
LE MOULIN DE LA BEUNE - LES EYZIES-DE-TAYAC (DORDOGNE)
Cette magnifique et romantique adresse est un incontournable lors d'un séjour en Dordogne. Les Eyzies-de-Tayac, joli village aux maisons de pierre ocre, sont le siège du musée de la Préhistoire, et vous êtes idéalement situé pour visiter les sites préhistoriques de la région avec, évidemment, la très célèbre grotte de Lascaux. Photo prise le 3 juillet 2021. Huawei P30
© Photo: Laurent Francini