Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Ma région
Accueil

Avertissement

NEWS

Chanterelle

Russules

Autres

Page Debutant

Botanique

Faune

Dossiers

Ma Region

Ailleurs

Billets humeur

Liens utiles
Vous êtes à la page 12. Retour aux pages 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11. Suite: 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 - 21 - 22 - 23 -


La Ciotat Bec de l'Aigle
ROCHER DU BEC-DE-L'AIGLE - LA CIOTAT (BOUCHES-DU-RHÔNE)
Le rocher du Bec-de-l'Aigle offre une silhouette très reconnaissable de par sa taille et sa forme. Vu depuis la Ciotat, il apparaît comme une masse arrondie alors qu'à partir du cap Canaille il ressemble à un pic. La matière caractéristique qui le compose, appelée «poudingue», est faite de galets agglomérés les uns sur les autres et ce, jusqu'au plus haut des falaises. Il est situé à l'extrémité ouest de l'anse de la Ciotat, juste à côté de l'île Verte, et surplombe le très beau parc du Mugel. La calanque de Figuerolles se trouve juste un peu après.
Photo prise le 17 mai 2011 depuis un bateau parti de Bandol. D90
© Photo: Laurent Francini

La Ciotat tete de chien
LA CIOTAT – LE ROCHER À LA TÊTE DE CHIEN
A la sortie du vieux port de La Ciotat, en direction de Cassis et de Marseille, après le rocher du Bec-de-l'Aigle (ci-dessus), se trouve une curiosité naturelle très surprenante. Le rocher du Capucin, qui domine la ville et les falaises faites de poudingue ocre, est tout à fait surprenant. Il est aussi appelé par les habitants de La Ciotat «Rocher à la tête de chien». La ressemblance avec une tête de labrador est en effet frappante... Photo prise le 17 mai 2011 depuis un bateau parti de Bandol. D90
© Photo: Laurent Francini

Viaduc de Garabit
VIADUC DE GARABIT – CANTAL
Le viaduc de Garabit est un ouvrage ferroviaire situé sur la commune de Ruynes-en-Margeride, en France dans le Cantal, qui permet à la ligne de Béziers à Neussargues (ou ligne des Causses) de franchir les gorges de la Truyère, affluent du Lot. Entièrement métallique, il fut construit par la société Gustave Eiffel & Cie et achevé en 1884, mais la mise en service de la ligne n'eut lieu qu'en 1888. Il est situé sur la route de Saint-Flour à Mende, à 14 kilomètres de Saint-Flour. Le viaduc de Garabit a été filmé, entre autres, lors du tournage du film Le Pont de Cassandra (1976) de George Pan Cosmatos, avec Sophia Loren, Richard Harris, Martin Sheen et Burt Lancaster. Photo prise le 25 mai 2011 depuis l'aire d'autoroute dédiée à cet effet. D90
© Photo: Laurent Francini

Crémieu (38)
CRÉMIEU – ISÈRE – L’ÉGLISE SAINT-JEAN-BAPTISTE
Ancienne chapelle du couvent des Augustins, l’église Saint-Jean-Baptiste a connu depuis son origine une évolution permanente, notamment du XVe au XVIIe siècle. Outre une chaire à prêcher du XVIIe siècle, un autel XVIIIe siècle, des stalles en noyer du XVIIe siècle, elle abrite le plus ancien orgue de l’Isère, daté de 1785 et classé en 1966 ainsi qu’un ensemble de peintures augustiniennes du XIVe siècle. Photo prise le 11 mars 2012 à 19 h 28. D90
© Photo: Laurent Francini

Palais Luxembourg Paris
PALAIS DU LUXEMBOURG – PARIS
Le Palais du Luxembourg est le siège du Sénat. Construit à partir de 1615 pour Marie de Médicis, il a connu des évolutions architecturales qui l'ont peu à peu adapté aux besoins d'une assemblée politique moderne tout en respectant scrupuleusement ce trésor exceptionnel d'architecture parisienne, qui abrite, en outre, un patrimoine artistique exceptionnel. Le jardin qui se trouve dans le parc juste en face est très beau et est envahi par les Parisiens dès la belle saison. Acquis par Marie de Médicis entre 1614 et 1631, le jardin du Luxembourg subit de nombreuses modifications, jusqu'aux travaux d'Haussmann, qui lui donnent son tracé actuel. Photo prise le 24 mai 2012. D90
© Photo: Laurent Francini

Buffon
BUFFON – JARDIN DES PLANTES – PARIS
Georges-Louis Leclerc, Comte de Buffon (1707-1788). Intendant du Jardin des Plantes de 1739 à 1788, Buffon veilla à l’élargissement et au rayonnement de l’institution parisienne: à la fin de sa vie, le Jardin, transformé en juin 1793 en Muséum national d’histoire naturelle, était devenu le point focal des sciences de la nature en Europe et dans le monde. Auteur d’une monumentale Histoire naturelle, générale et particulière, publiée en 36 volumes in-4° entre 1749 et 1788, Buffon étend aussi sa production intellectuelle et ses activités dans les domaines les plus divers, des mathématiques au calcul de probabilité, de la métallurgie à l’industrie du fer, de l’expertise pour la marine au problème de l’acclimatation de nouvelles espèces animales et végétales sur le territoire français. Photo prise le 24 mai 2012. D90
© Photo: Laurent Francini

Collioure
COLLIOURE – PYRÉNÉES-ORIENTALES
Ce village de 3000 habitants, port de commerce et station balnéaire, est très connu des touristes du monde entier, il est envahi dès juin par les amateurs de petites ruelles, de plages, de soleil et de... tapas! En effet, nous sommes ici à 20 kilomètres de l'Espagne, et les tapas, spécialité culinaire renommée à base de charcuteries diverses, anchois (ceux de Collioure sont vraiment fameux!), fromages, olives et tomates, sont parmi les plats les plus consommés après les pizzas et les glaces! Photo prise le 22 juin 2012. D90
© Photo: Laurent Francini

Salses le Chateau
SALSES-LE-CHÂTEAU – PYRÉNÉES-ORIENTALES
La forteresse de Salses-le-Château (XVe siècle). C'est dans ce petit village du Nord du Roussillon que se dresse le plus bel exemple d'architecture militaire dite «de transition». Il s'agit d'un fort d'une forme rectangulaire (115 mètres de long sur 90 de large) possédant une tour cylindrique placée à chaque angle. Il a été construit profondément enfoui dans le sol de façon a se dérober en partie aux vues et aux coups de l'ennemi. Les tours d'angle, qui sont des tours d'artillerie, sont largement ventilées par des gaines verticales cylindriques autour desquels s'enroulent les escaliers en colimaçon qui mènent sur la partie supérieure. Ces gaines, que trop de personnes prennent encore pour des oubliettes, servaient aussi de communication acoustique. Les murs ont une épaisseur de 10 à 12 mètres de maçonnerie pleine et sont entourés d'une galerie d'escarpe qui joue à la fois le rôle de galerie d'écoute et de galerie de contre-mine. Photo prise le 18 juin 2012. Coordonnées GPS: 42,84041 - 2,91702 - D90
© Photo: Laurent Francini

Castelnou
CASTELNOU – PYRÉNÉES-ORIENTALES
Le village de Castelnou compte parmi les sites les plus remarquables que gens d'ici et gens d'ailleurs se doivent de découvrir en Catalogne! Comme cinq autres villages du département des Pyrénées-Orientales, il est classé parmi les plus beaux villages de France. Devant l’entrée nord, de chaque côté du portail, deux imposantes tours marquent l’accès au village. Cette ouverture rappelle le milieu du XIVe siècle, où pour protéger les villageois contre un éventuel ennemi, une ceinture fortifiée fut érigée. Cette ouverture était alors fermée par de lourds vantaux de bois. Photo prise le 23 juin 2012. Coordonnées GPS: 42,62024 - 2,70304 - D90
© Photo: Laurent Francini

Castelnou
CASTELNOU
Les petites ruelles du village, très en pente, serpentent parmi les boutiques de souvenirs et les petits restaurants jusqu'au sommet de la colline où domine le vieux château. Photo prise le 23 juin 2012. Coordonnées GPS: 42,62008 - 2,70309 - D90
© Photo: Laurent Francini



Cliquez sur la dernière photo pour remonter au sommet de cette page. A bientôt pour la suite!