Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Ma région
Accueil

Avertissement

NEWS

Chanterelle

Russules

Autres

Page Debutant

Botanique

Faune

Dossiers

Ma Region

Ailleurs

Billets humeur

Liens utiles
Vous êtes à la page 19. Retour aux pages 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - Suite pages 20 - 21 - 22 - 23 -


Champex Lac
CHAMPEX-LAC - CANTON DU VALAIS - SUISSE
Lové autour d’un magnifique lac alpin, Champex-Lac (1500 m) cultive une tradition d’accueil chaleureux depuis plus d’un siècle. La station est surnommée à juste titre comme le «petit Canada suisse» avec ses vastes forêts, son lac et ses chalets traditionnels en bois. Comme la Fouly, Champex-Lac est une étape importante sur le tracé international du Tour du Mont-Blanc. Photo prise le 2 août 2015 au cours d'une sortie voitures avec des amis (Eric, Aston Martin; Raphaël, Jaguar Type E V12; et moi, Corvette Stingray 1976). Coordonnées GPS: 46.027495, 7.120393 - D90
© Photo: Laurent Francini

Roselend
LAC DU BARRAGE DE ROSELEND - ARÊCHES-BEAUFORT - SAVOIE
Le barrage de Roselend, construit entre 1955 et 1962, est un barrage français à voûte, situé dans le Beaufortain en Savoie, entre le col du Pré et le Cormet de Roselend, près de la station de sports d'hiver d'Arêches-Beaufort. Les montagnes aux alentours avoisinent les 2800 mètres. Mesurant 800 m de long et 150 m de haut, il forme un lac de retenue qui peut contenir jusqu'à 185 millions de m3 d'eau. Associé aux barrages de la Gittaz et de Saint-Guérin et à la centrale de la Bâthie, ils composent le vaste ensemble hydroélectrique du Beaufortain. Son voisin, le barrage de la Girotte, perché au-dessus de la vallée d’Hauteluce, n'en fait pas partie. Le barrage de Roselend est réputé être le plus «esthétique» des barrages de Savoie. Photo prise le 3 août 2015. Coordonnées GPS: 45.696111, 6.655754 - D90
© Photo: Laurent Francini

Cogne
COGNE - ITALIE
Commune italienne de la vallée d'Aoste, Cogne se trouve à la fin de la vallée du même nom, près du massif du Grand Paradis et à l'intérieur de son parc national. C'est la commune valdôtaine la plus étendue. La commune a aussi été réputée pour ses mines de fer, situées sur les pentes du mont Créyaz, au lieu-dit «Colonne». Elles furent exploitées probablement dès l'Antiquité, certainement au XVe siècle, et jusqu'en 1978. La magnétite que l'on extrayait alimentait l'industrie sidérurgique Cogne, située à Aoste. L'exploitation et les besoins en combustible pour fondre le minerai expliquent sans doute que le versant du mont Créyaz soit entièrement déboisé. Photo prise le 2 août 2015. Coordonnées GPS: 45.606937, 7.355488 - D90
© Photo: Laurent Francini

Milan Dome
MILAN - LE DÔME
La cathédrale de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge de Milan (ou Duomo di Milano, en italien) est située sur la piazza del Duomo, à Milan, en Italie. C'est la troisième plus grande église du monde (et la deuxième plus grande cathédrale gothique) après la basilique Saint-Pierre et la cathédrale Notre-Dame-du-Siège de Séville. On la surnomme parfois, par dérision, le «hérisson de marbre»... Photo prise le 12 septembre 2015. Coordonnées GPS: 45.464218, 9.188708 - D90
© Photo: Laurent Francini

La Scala Milan
MILAN - THÉÂTRE DE LA SCALA
La Scala de Milan, en italien Teatro alla Scala (ou simplement la Scala) à Milan, datant de 1778, est un théâtre d'opéra italien. Avec le Teatro San Carlo de Naples, qui date de la même époque, et la Fenice de Venise, bâti quatre ans après, la Scala fait partie des salles d'opéra italiennes de renommée internationale. Photo prise le 15 septembre 2015. Coordonnées GPS: 45.467413, 9.190088 - D90
© Photo: Laurent Francini

Milan galerie
MILAN - GALERIE VITTORIO EMANUELE II
La Galleria Vittorio Emmanuele II est une galerie commerçante historique de prestige de style néo-classique à tendance baroque du XIXe siècle du centre de Milan. Surnommée le «salon de Milan», elle constitue un passage entre la place du Dôme de Milan et la Scala. Elle a été baptisée du nom du roi Victor-Emmanuel II d'Italie. La galerie est due à l'architecte Giuseppe Mengoni. Sa construction dura onze ans, de 1867 à 1878 et se termina par l'arc de triomphe donnant sur la place du Dôme. La galerie fut inaugurée le 1er janvier 1878 par le roi Victor-Emmanuel II d'Italie. Photo prise le 12 septembre 2015. Coordonnées GPS: 45.465550, 9.189962 - D90
© Photo: Laurent Francini

Frejus arenes
FRÉJUS - VAR - LA RÉFECTION DES ARÈNES ROMAINES
Complètement fouillées et réaménagées récemment, les arènes romaines de Fréjus sont désormais dédiées aux spectacles en tous genres. Je ne suis pas architecte, mais ce vilain béton, omniprésent dans tout le site (voir ci-dessous), me laisse vraiment perplexe... Photo prise le 10 novembre 2015. Coordonnées GPS: 43.434307, 6.729505 - D90
© Photo: Laurent Francini

Frejus arenes interieur
Plus rien de romain... Photo prise le même jour. D90
© Photo: Laurent Francini

cathedrale sainte leonce
CATHÉDRALE SAINT-LÉONCE - FRÉJUS - VAR
La cathédrale Saint-Léonce de Fréjus est une cathédrale catholique romaine située dans le centre historique de Fréjus, dans le département du Var. Elle est classée Monument historique depuis 1862. C'est un bâtiment à l'origine médiéval mais résultant de plusieurs époques: baptistère paléo-chrétien du Ve siècle (Art mérovingien), entouré d'une salle octogonale à pans coupés avec absidioles; les huit colonnes d'angle sont de style corinthien (réemploi d'édifice romain); ouvrant sur un étage de forme octogonale. Vantaux de portes en noyer sculptés datant de 1530 surmontée de fenêtres à croisées. Cloître à étages avec charpente en bois du XIIIe siècle. Clocher du XIIIe siècle, au-dessus du narthex. La Cathédrale faisait partie de la Cité épiscopale de Fréjus. Photo prise le 10 novembre 2015. Coordonnées GPS: 43.432954, 6.736235 - D90
© Photo: Laurent Francini

Frejus vu du port
FRÉJUS (VAR) VU DU PORT
Port-Fréjus, situé à quelques kilomètres du centre historique de Fréjus, regroupe la marina, le complexe hôtelier-thalasso, et divers restaurants et cafés au milieu de zones résidentielles calmes et bien situées. Photo prise le 7 novembre 2015 depuis la petite passerelle sur le port. Coordonnées GPS: 43.422950, 6.746706 - D90
© Photo: Laurent Francini

Memorial Malpasset
FRÉJUS (VAR) - LE MÉMORIAL AUX VICTIMES DE MALPASSET
Ce mémorial, sur lequel on peut lire la phrase du Général De Gaulle après la catastrophe («Que Fréjus renaisse»), a été érigé en 2009 lors des cérémonies du cinquantième anniversaire de la rupture du barrage de Malpasset, survenu le 2 décembre 1959, qui fit 423 morts. Il est situé entre l'avenue de Verdun et les arènes romaines. Photo prise le 10 novembre 2015. Coordonnées GPS: 43.434095, 6.727760 - D90
© Photo: Laurent Francini

Frejus Armee Noire
FRÉJUS (VAR) - LE MONUMENT DÉDIÉ À L'ARMÉE NOIRE
Ce monument, inauguré le 1er septembre 1994, est dédié à toutes les troupes noires qui ont vaillamment servi sous le drapeau français pendant plus d'un siècle et dont Fréjus était la plus importante garnison. Il a été érigé par l'Association des Amis des Troupes de Marine, avec le concours du Ministère de la Défense et de la Ville de Fréjus. Il se situe entre le boulevard d'Alger et le boulevard de la Libération. Photo prise le 11 novembre 2015. Coordonnées GPS: 43.423602, 6.756363 - D90
© Photo: Laurent Francini

Milan gare centrale
MILAN - LA GARE CENTRALE
D'aspect très austère, la gare de Milan-Centrale (en italien: stazione di Milano Centrale), est une gare ferroviaire italienne, située place Duca d'Aosta au centre de la ville de Milan, capitale de la région de Lombardie. Première gare de la ville et seconde gare d'Italie, elle voit passer en moyenne 120 millions de voyageurs par an. C'est une gare terminus qui fut inaugurée officiellement en 1931 pour remplacer l'ancienne gare centrale qui datait de 1864 et qui était située à 600 mètres au sud. Cette dernière, due à l'architecte français Louis-Jules Bouchot, était une gare de transit à six voies et ne pouvait plus supporter le nouveau trafic engendré par l'ouverture du tunnel du Simplon en 1906. Le roi Victor Emmanuel III posa la première pierre de la nouvelle gare le 28 avril 1906, avant même qu'un projet soit choisi. Du fait de la Première Guerre mondiale et de la crise de l'après-guerre, la construction avança lentement. Le projet, plutôt simple au départ, changea continuellement pour devenir toujours plus complexe et majestueux. Ce fut notamment le cas quand Benito Mussolini devint chef du gouvernement qui voulait que la gare représente la puissance du régime fasciste. Les principales modifications furent le nouveau dessin des quais et l'introduction des grandes arches en acier, œuvre d'Alberto Fava; longues de 341 mètres, elles couvrent une surface de 66 500 m2. La construction reprit à plein régime en 1925 et le 1er juillet 1931 la gare fut inaugurée officiellement en présence du ministre des Communications Costanzo Ciano. La façade fait 200 mètres de large et la voûte s'élève à 72 mètres, un record à l'époque de sa construction. Elle dispose de 24 quais. La gare n'a pas de style architectural bien défini: sur une base qui relève de l'éclectisme humbertien tardif, elle mêle des apports Liberty, comme en témoignent les arcs en anse de panier du grand hall, jusqu'à des influences Art déco, visibles dans les formes géométriques qui décorent le sommet du bâtiment voyageurs (source: Wikipedia). Photo prise le 15 septembre 2015. Coordonnées GPS: 45.484594, 9.203038 - D90
© Photo: Laurent Francini

Suite page 20...