Accueil | La Chanterelle de Ville-la-Grand | Les Russules | Les Autres champignons | La page du débutant | Botanique | Faune | Mes amis myco et bota | Liens utiles
Ma région
Accueil

Avertissement

NEWS

Chanterelle

Russules

Autres

Page Debutant

Botanique

Faune

Dossiers

Ma Region

Ailleurs

Billets humeur

Liens utiles
Vous êtes à la page 3. Retour aux pages 1 et 2. La suite ici: 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 |


Fontaine de Vaucluse
FONTAINE-DE-VAUCLUSE - VAUCLUSE
Fontaine-de-Vaucluse est sûrement l'un des sites naturels les plus visités du département: en été, les rues du village sont littéralement envahies par la foule et les magasins de souvenirs pris d'assaut... Ce succès tient essentiellement à la très impressionnante source qui jaillit au pied d'une falaise de 230 m de haut! Cette gigantesque fontaine est la plus puissante de France (et la 5e mondiale) avec un débit d'eau annuel de 630 millions de mètres cubes. Ses eaux vert émeraude, généralement calmes l'été, deviennent spectaculaires en période de crue (automne et printemps): 90 mètres cubes par seconde se déversent dans le lit de la Sorgue! En toutes saisons, des sources secondaires alimentent la rivière et forment un très beau plan d'eau ombragé par d'immenses platanes séculaires. Fontaine de Vaucluse, qui a le privilège d'avoir donné son nom au département, tire son étymologie de sa curiosité géographique «Vallis Clausa»: Vallée Close, Vaucluse. Ce site pittoresque se trouve en effet dans une vallée profonde avec un paysage parsemé de grottes et de vallons. Il a inspiré de nombreux artistes dont les plus célèbres furent Frédéric Mistral, François Pétrarque et René Char, séduits par la beauté du site et l'enchantement procuré par leurs promenades le long de la Sorgue et de ses rives verdoyantes. Photo prise le 8 avril 2007.

© Photo: Laurent Francini


La Tuiliere en Luberon
CADENET - VAUCLUSE
La Tuilière, le superbe gîte de mes amis Didier et Clotilde Borgarino. Cet endroit magnifique, situé sur les hauteurs de Cadenet, vous propose de très belles chambres d'hôte. Piscine, jardin, cour ombragée et table d'hôte vous accueillent dans une ambiance fort sympathique. Pour en savoir plus: http://tuiliere.chez-alice.fr/. Photos prises lors d'un séjour en mai 2008.
© Photo: Laurent Francini


Frejus
FRÉJUS - VAR
À l'origine nommée Forum Julii, le Marché de Jules (sous entendu César), ville romaine fondée en 49 avant J.C. pour s'opposer à la toute puissance de Massilia, puis colonie voulue par Auguste en 27 av. J.C. sous le nom de Colonia Octaviorum pour accueillir les vétérans de la Legio VIII Augusta. Équipée sous Tibère, elle déclina petit à petit jusqu'au IVe siècle, date de la constitution de l'évêché, deuxième de France après Lyon. Cité d'accueil du triomphe de Charles Quint en 1536, pôle agricole varois depuis le Moyen Âge, ville de garnison depuis le XVIe siècle, base aéronavale de départ de Roland Garros en 1913, frappée le 2 décembre 1959 par le cataclysme du barrage de Malpasset, qui fit plus de 400 morts et disparus, Fréjus est aujourd'hui le pôle économique, culturel et touristique de l'est du Var et le site de la plus grande concentration française de vestiges antiques après Arles. Photo prise depuis la marina de Port-Fréjus le 29 janvier 2007.
© Photo: Laurent Francini


Chez Bruno
LORGUES - VAR
Le restaurant de l'Empereur de la Truffe à Lorgues (Var): Chez Bruno. Cet endroit unique par son architecture et sa décoration est un pur enchantement pour tous les amateurs de truffes. Vous n'y dégustez qu'elle, sous toutes ses formes. Un personnage haut en couleur, imposant, à la gouaille sympathique vous y attend pour vous régaler les papilles... Gourmets, faites donc un tour par Lorgues et venez rencontrer Bruno! Photo prise le 30 décembre 2005.
© Photo: Laurent Francini


Chateau Aymavilles, Italie
AYMAVILLES - VALLÉE D'AOSTE - ITALIE
Le château d'Aymavilles dans la vallée d'Aoste (Italie). Bâti au Moyen-âge par la famille noble de Challant de Fénis et transformé ensuite en demeure résidentielle en 1713, ce caractéristique château aux quatre tours crénelées est bien visible depuis la route en lacets qui mène à Cogne. Photo prise le 14 juillet 2007.
© Photo: Laurent Francini


Valnontey (Italie)
VALNONTEY - ITALIE
L'écrin de montagnes qui abrite le Jardin Alpin Paradisia, créé au mois de juillet 1955. Le jardin est situé à 1700 mètres d’altitude à Valnontey, sur la commune de Cogne (Italie). Il accueille environ 1000 espèces de plantes et fleurs des Alpes et des Apennins ainsi que d'autres spécimens de la flore de groupes montagneux du monde entier (en particulier Europe, Asie, Amérique). Les différents itinéraires et parcours thématiques permettent au visiteur d’explorer le Jardin Alpin Paradisia de façon approfondie et personnalisée, ainsi que de découvrir les caractéristiques, les propriétés et les curiosités de différentes espèces de plantes. En outre, une reconstruction des milieux de montagne environnants se trouve à l'intérieur du jardin: végétation des zones humides, moraines, déchets calcaires. De nombreux supports écrits (guides, fiches explicatives) permettent aux visiteurs de s'imprégner totalement du milieu naturel et de la flore du Paradisia. Enfin, un Jardin des Papillons accueille de nombreuses espèces, dont certaines sont de véritables raretés. Photo prise le 15 juillet 2007.
© Photo: Laurent Francini


Valnontey, Paradisia
VALNONTEY - ITALIE
Une vue du jardin Paradisia. Cet endroit magnifique est un incontournable pour tous les amoureux de la nature. A partir de Saint-Pierre, dans la vallée d'Aoste, prenez la direction de la vallée de Cogne, puis bifurquez sur Valnontey. La route, en outre, est superbe! Photo prise le 15 juillet 2007.
© Photo: Laurent Francini


Chateau de Saint-Pierre, Italie
SAINT-PIERRE - VALLÉE D'AOSTE - ITALIE
Le château de Saint-Pierre, dans la vallée d'Aoste (Italie), avec son aspect néo-gothique, domine le village et la vallée centrale. Construit au XIe siècle, il est cité dans la «Charte des Franchises» en 1176. Au cours des siècles, le château a changé de propriétaire et a subi de très nombreuses transformations. On citera entre autres le Baron Pierre-Léonard Roncas qui le transforma en demeure seigneuriale, et Emanuele Bollati auquel on doit la construction des quatre petites tours en style néo-gothique. Aujourd'hui, le château abrite le Musée des Sciences Naturelles. Photo prise le 14 juillet 2007.
© Photo: Laurent Francini


Senanque
GORDES - VAUCLUSE
Enserrée dans le creux d'un superbe vallon, non loin de Gordes (Vaucluse) l'Abbaye Notre-Dame-de-Sénanque (XIIe siècle) demeure un des plus purs témoins de l'architecture cistercienne primitive. Elle est toujours habitée par une communauté de moines cisterciens. L'Abbaye de Sénanque appartient a la Congrégation Cistercienne de l'Immaculée Conception. L'entretien et les travaux de restauration sont donc à la charge des moines. Ce sont les droits d'entrée et le produit du magasin et de la librairie qui permettent d'en assumer le financement. Le travail des moines, la culture de la lavande et la production de miel contribuent à la subsistance de la communauté. Photo prise le 7 avril 2007.
© Photo: Laurent Francini


Chateau Tour du Puits
COISE-SAINT-JEAN - SAVOIE
Le château de la Tour-du-Puits à Coise-Saint-Jean, à 30 km environ de Chambéry. Au pied des Alpes entre Albertville et Chambéry, sur la route historique de Lyon à Turin et des stations de sport d’hiver et d’été, le Château de la Tour-du-Puits a été rebâti au XVIIIe siècle au cœur d’un domaine de sept hectares de parc, de vergers, de jardins, de fleurs, de silence et d’art de vivre, et retiré du monde agité. Les chambres portent chacune le nom des personnages historiques qui vécurent au Château. Bel endroit calme pour y passer un week-end tranquille! Photo prise le 21 mai 2005.
© Photo: Laurent Francini


Faramans
FARAMANS - ISÈRE
La petite ville de Faramans, en Isère, vue depuis le village de Pommier-de-Beaurepaire. Construit sur la moraine frontale de l'ancien glacier de l'Isère – un des plus beaux sites géologiques d'Europe –, Faramans domine les plaines de la Bièvre et du Liers et offre une vue très étendue sur les massifs de Chartreuse et du Vercors et, par temps dégagé, sur le massif de Belledonne et même du Mont-Blanc. Photo prise le 15 mars 2009.
© Photo: Laurent Francini


Hermes bicephale Frejus
FRÉJUS - VAR
L'Hermès bicéphale, symbole de la ville de Fréjus depuis 1993. A l'époque archaïque, les Grecs n'avaient pas commencé à donner à leurs dieux une figure humaine; Hermès était vénéré tantôt sous la forme d'un tas de pierres ramassées dans les champs et servant de repères aux voyageurs, tantôt sous forme phallique. Peu à peu, ces hermès-bornes subissent une transformation essentielle: une tête à forme humaine surmonte la colonne phallique qui s'équarrit et devient quadrangulaire. A mesure que ce type de représentation se précise, l'usage des hermès se répand de plus en plus et devient envahissant. Marquant les frontières et limitant les propriétés, ces bornes pittoresques se trouvaient également en bien d'autres lieux: devant les temples, près des tombeaux, dans les bibliothèques et dans les cours des maisons. Photo prise le 1er février 2007 au musée archéologique de Fréjus.
© Photo: Laurent Francini


Maison du Marais Lavours
AIGNOZ - AIN
La Maison du Marais de Lavours à Aignoz (Ain). N'ouvrant que début avril, nous n'avons pas pu visiter cette maison...! Le marais de Lavours, magnifique réserve naturelle située entre Culoz et Belley, dans l'Ain, renferme quantité d'espèces d'oiseaux et de plantes protégées. C'est ici que nous avons pu y admirer un superbe champ de fritillaires pintade... Un parcours sur pilotis permet de traverser les zones humides en toute sécurité. Photo prise le 21 mars 2009.
© Photo: Laurent Francini


Pont sur Seran, Aignoz
AIGNOZ - AIN
Pont sur la rivière Le Séran, près du petit village d'Aignoz, dans l'Ain. C'est l'un des points d'accès à la réserve naturelle du marais de Lavours. A partir d'ici, vous pouvez emprunter un joli petit sentier sur pilotis qui vous guide au travers du marais. Photo prise le 22 mars 2009.
© Photo: Laurent Francini


Buis les Baronnies
BUIS-LES-BARONNIES - DRÔME
A 15 km de Nyons et à 21 km de Vaison-la-Romaine, le joli village de Buis-les-Baronnies, en Drôme provençale. Altitude: 370 m – Nombre d'habitants: 2367 – Village entouré de prairies et de belles oliveraies, Buis-les-Baronnies est à l’abri des grands vents du couloir rhodanien, d'où son agréable micro-climat méditerranéen. Le village est situé au cœur de la Drôme provençale, sur la rive droite de l'Ouvèze, au pied du rocher Saint-Julien (en haut à gauche sur la photo). Au loin, on peut apercevoir le Mont Ventoux, qui culmine à 1912 m. Photo prise le 23 avril 2009.
© Photo: Laurent Francini


Arcachon_tchanquees
BASSIN D'ARCACHON - GIRONDE
Les cabanes «tchanquées» du bassin d'Arcachon. Une cabane tchanquée (mot issu du gascon) est une cabane en bois perchée sur pilotis typique du bassin d'Arcachon. Les deux cabanes tchanquées de l'île aux Oiseaux, situées sur la commune de La Teste-de-Buch, sont devenues l'emblème du bassin et constituent, avec la dune du Pilat, l'un des motifs les plus représentés. Photo prise le 24 juin 2009.
© Photo: Laurent Francini


La Roque Gageac
LA ROQUE-GAGEAC - DORDOGNE
La Roque-Gageac en Dordogne. Magnifique village classé l'un des plus beaux villages de France, niché au pied de ses hautes falaises en plein midi, dans une boucle de la Dordogne, la Roque-Gageac jouit d'un climat presque méditerranéen. Ce site a été peuplé dès la préhistoire et l'abondance des pierres taillées trouvées dans les champs et jardins en témoigne. La période gallo-romaine et la «Pax Romana» permettent un large peuplement des pentes douces à l'est du village, avec une voie romaine. Mais à partir des années 850 l'insécurité, due en particulier aux incursions des drakkars normands, incite la population à se fortifier et s'abriter dans le site protégé entre falaise et rivière. Photo prise le 19 juin 2009 depuis le belvédère des Jardins de Marqueyssac.
© Photo: Laurent Francini

Cliquez sur la dernière photo pour remonter au sommet de cette page. A bientôt pour la suite!